Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sang du châtiment, un court-métrage ambitieux

Après son premier court-métrage, Insanity datant de 2002, Fabrice Lambot revient pour nous servir la seconde tournée. C'est donc son deuxième court-métrage qu'il nous présente en DVD, Le sang du châtiment, racontant l'histoire d'un médecin légiste qui, à force de voir des meurtres et des cadavres à longueur de journée, finit par souffrir d'hallucinations et de revivre chacun des derniers crimes qu'il a vu.

Le sang du châtiment est une petite réalisation bien sympathique et qui dégage un assez haut degré de folie. On sent une tension relativement forte mais qui ne cesse de monter. Prenant un scénario classique, tournant autour de la police scientifique et criminelle, à l'image d'un thriller banal, Fabrice Lambot s'amuse ensuite à le détourner, y ajouter des éléments issus du fantastique, de l'horreur et de l'épouvante, tout en usant de clins d'œil au cinéma qu'il affectionne de manière à lui rendre hommage. Cela permet d'obtenir une atmosphère bien sombre et très froide histoire de terrifier le spectateur dès le début.

Au final, ce Sang du Châtiment est une œuvre plutôt ambitieuse, une réalisation de qualité en plus d'être soignée et de proposer un scénario intéressant. Le souci reste la durée. Il aurait été plus intéressant de pouvoir voir ce que cela aurait donné sur 1h30 au lieu de 20 minutes. Cela dit, si vous voulez en découvrir plus sur le talent de Fabrice Lambot, vous pouvez vous tourner vers son long-métrage Dying God !

Le sang du châtiment, réal. Fabrice Lambot, éd. Metaluna Productions, 20min., sortie : 2005.

Tag(s) : #Critique Cinéma, #Cinéma

Partager cet article

Repost 0