Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Not safe for work, Joe Johnston aux commandes d'un film à petit budget. Le résultat ? Un peu décevant

Connu pour Chérie, j'ai rétréci les gosses, Jumanji, Jurassic Park III, Wolfman ou encore Captain America : First Avenger, Joe Johnston s'est attaqué à un film à petit budget, Not safe for work, proposant une idée de base très intéressante, mais menant le tout assez mal. Not safe for work se montre relativement chiant au commencement. Il finit tout de même par devenir intéressant, mais reste globalement ennuyeux. Y'a du suspense, quelques rebondissements, on se laisse prendre légèrement à l'histoire, mais l'ensemble n'est pas vraiment palpitant et trop prévisible. Au final, on ne fait qu'attendre que les choses se passent. Tout se passe beaucoup trop vite pour que l'intérêt du côté du spectateur prenne.

En fait, pendant une heure et dix minutes, on regarde des types qui courent par ci et par là, se frapper un peu dessus, mais c'est tout. Pourtant, le concept est bon, mais le traitement est mauvais. Un peu trop d'incohérences, un peu trop caricatural, on est finalement dans de la série B assez classique faisant entrer en jeu des acteurs peu connus du grand public le tout pour un jeu de cache-cache à huis-clos dans un open-space (ouais, bizarre, mais efficace), le tout sur fond de scandale pharmaceutique dans un cabinet d'avocats. Sympathique et efficace, mais… C'est quoi cette fin ?! Je n'ai rien contre les fins ouvertes. Mais une fin ouverte pour un film qui dure 1h11 ?! C'est pas un peu con ça ? Je veux dire, c'est assez débile par que d'une, ça se termine quand ça commence, deux, ça paraît bâclé, et trois, ça fait perdre tout son intérêt au truc parce que sans suite, bah le film devient inutile…

Not safe for work est à la fois modeste et ambitieux. Réussi et foiré. Intéressant et sans intérêt. Dommage car entre les mains de Joe Johnston, on pouvait s'attendre à bien mieux, à plus travaillé, mais non. Une suite s'impose, mais l'aurons-nous ?

Tag(s) : #Critique Cinéma, #Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :