Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

American Bluff, un film bluffant !

Après son très sympathique Happiness Therapy, David O'Russell revient pour nous servir une fois de plus un excellent film : American Bluff. Bluffant, celui-ci regroupe un casting hallucinant tant dans les seconds que les premiers rôles : Christian Bale, Bradley Cooper, Amy Adams, Jeremy Renner, Jennifer Lawrence, Robert De Niro et un tas d'autres acteurs connus et reconnus pour leurs talents. En plus d'avoir des acteurs de talents, O'Russell propose aussi des personnages très travaillés, traités de manière tout à fait sérieuse, leur donnant un côté vrai en plus du fait qu'ils aient existé.

American Bluff c'est avant tout une histoire d'arnaque. Le film se base sur une opération du FBI nommée Abscam et s'étant déroulée dans les années 70. David O'Russell narre l'histoire de deux escrocs, Irving Rosenfeld et Sydney Prosser qui, forcé par le FBI et l'agent Richard « Richie » DiMaso, doivent faire tomber un grand nombre de politiciens corrompus, notamment le maire de la ville de Camden. Mais là où O'Russell réussit son coup avec brio, c'est dans le traitement de son intrigue. Il prend plaisir à modifier et jouer avec les codes du thriller et du film d'espionnage, mêlant le suspense à l'humour et la romance, le tout, rondement mené. Même si l'on sent bien que le film souffre de quelques soucis de narrations, en partie à cause d'un aspect brouillon et confus, cela n'empêche que le film est particulièrement plaisant à regarder, grâce aux rebondissements, aux jeux sans fin qui prennent place entre les arnaqueurs arnaqués qui arnaquent, etc.

On ne sort pas des sentiers battus, c'est une chose, à cause de sa narration vue et revue et de sa réalisation classique. Cela dit, il dispose d'une mise en scène jouissive et intelligente, avec un scénario original et palpitant sur 2h17. Finalement, un excellent métrage qui change de ce que l'on voit jour après jour !

American Bluff, réal. David O'Russell, éd. Metrofilms, 134 min., sortie vidéo : 5 juin 2014.

Tag(s) : #Critique Cinéma, #Cinéma

Partager cet article

Repost 0