Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Review DVD] King Kong

Titre : King Kong
Réalisateur : Ernest B. Schoedsack et Merian C. Cooper
Scénariste : James Creelman, Ruth Rose, d’après une histoire de Merian C. Cooper et Edward Wallace
Acteurs : Fay Wray, Robert Armstrong, Bruce Cabot, Franck Reicher, Sam Hardy
Éditeur DVD : Éditions Montparnasse
Date de sortie : 21 mars 2007
Format disponible : DVD
Description : Figurante sans travail, Ann Darrow est engagée par le réalisateur Carl Denham pour être la vedette de son prochain film. Le Venture, le navire transportant toute l’équipe, atteint Skull Island, une île mystérieuse ou vivrait une créature légendaire vénérée par les indigènes et appelée Kong. Peu après le débarquement sur l’île, Ann est enlevée par les indigènes. Ces derniers souhaitent l’offrir en sacrifice à Kong…

Caractéristiques DVD :

Format image : 4/3
Format Son : Version anglaise mono ; Version française mono
Sous-titres : Français
Durée : 95min
Prix : 10€

Avis sur le film King Kong :

King Kong est rapidement devenu une icône du cinéma fantastique et a inspiré toute une génération de réalisateurs comme Guillermo Del Toro ou des créatures telles que Godzilla. King Kong d’un personnage créé par Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack à partir de l’histoire vraie d’un village asiatique qui a été attaqué et dévasté par un gorille qui a ensuite enlevé une femme.

Dans ce film, on suit le réalisateur Carl Denham qui veut réaliser un film sur une île mystérieuse du nom de Skull Island. Pour cela, il engage une jeune femme en difficulté, Ann Darrow, incarnée par la magnifique Far Wray. Carl Denham et Ann Darrow embarquent alors sur le SS Venture afin de rejoindre l’île où doit se dérouler le film. Cependant, une fois sur l’île, ils découvrent un peuple d’indigènes très hostiles qui enlèvent Ann afin de l’offrir en sacrifice à Kong qu’ils considèrent comme un dieu. L’équipe du SS Ventura se lance donc à la recherche de la jeune femme.

Le travail de James A. Creelman, Ruth Rose, Edward Wallace et Merian C. Cooper sur le scénario de King Kong est vraiment excellent car l’idée d’une créature humanoïde géante, en l’occurrence un gorille est original, extraordinaire et encore jamais vue. Il faut savoir que le film King Kong et donc le personnage de King Kong date de 1933 et que malgré une littérature fantastique assez développée pour l’époque, le cinéma fantastique était encore peu exploité. Et il y a deux choses qui font que ce film a rencontré un grand succès. D’abord, c’est l’histoire d’amour en Ann Darrow et Jack Driscoll, second de l’équipage. Cette amourette permet l’attachement aux deux personnages et donc d’être totalement absorbé. Ensuite, l’ambiance de terreur qui est mise en place. Et cette terreur n’existe pas que grâce à la présence de King Kong, mais aussi à l’apparition d’un T-Rex, d’un ptérodactyle, d’une sorte de monstre du Lockness et d’autres créatures effrayantes. C’est un tout, mais c’est tout de même King Kong qui est le plus effrayant car le plus fort de tous.

Bien sûr, le contexte donne lui aussi des frissons. Tout se passe sur une mystérieuse île dont l’existence est quasiment inconnue. Cela renforce la peur de ne pouvoir s’échapper ou de s’y retrouver seul. Les décors sont magnifiques, mais l’endroit est malgré tout assez lugubre et le fait de savoir qu’il existe de terribles monstres ne donnent envie d’y rester. On évolue donc dans des décors à la fois beaux et effrayants.

Sans faute pour le scénario, mais c’est aussi un sans faute pour la réalisation. Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack ont fourni un travail exceptionnel, ne nous offrant uniquement les meilleurs plans les plus beaux comme les plus terrifiants. On peut très bien visionner un plan d’un paysage d’une extrême beauté puis quelques secondes plus tard se retrouver avec un incroyable combat entre un T-Rex et King Kong d’une forte intensité. Mais la réalisation ne s’arrête pas uniquement à la caméra. Décor, costume, montage, tout est fait pour nous offrir le meilleur film possible. Une grande partie du travail revient à Willis O’Brien, maitre des effets spéciaux et du stop-motion, qui s’est chargé de l’animation de King Kong. Les effets spéciaux sont superbes et on a beau être 2013, je me suis retrouvé littéralement scotché à l’écran tant j’étais impressionné par la qualité du travail de Willis O’Brien. La bande-son de Max Steiner est parfaitement en phase avec l’ambiance du film et contribue à intensité la terreur et l’horreur que dégage le film.

King Kong est un film excellent sur tous les plans. Du scénario à la réalisation en passant par la bande-son ou l’animation. Malgré les moyens actuels, aucun remake ne pourra surpasser l’original tant celui-ci est un véritable chef-d’œuvre incontournable d’aventure, de fantastique et d’horreur. Ce film n’a aucunement vieilli et traverse les âges sans problème et avec toujours autant de succès.

Avis sur l’image et le son :

L’image et le son sont parfaitement reconstitués. Ce DVD est d’une excellente qualité.

Tag(s) : #Review DVD

Partager cet article

Repost 0