Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Puppet Master III, le meilleur de la saga !

Titre : Puppet Master III : Toulon's Revenge
Réalisateur : David DeCoteau
Scénariste : C. Courtney Joyner
Producteurs : Charles Band
Producteur exécutif : -
Acteurs : Guy Rolfe, Richard Lynch, Ian Abercrombie...
Éditeur DVD : Artus Film
Date de sortie : 20 août 2013
Format disponible : DVD
Description : Apprenant qu’André Toulon fait vivre ses marionnettes sans fil, le Dr Hess envoie la Gestapo le kidnapper. Aidé par les Puppet Master, Toulon parvient à s’échapper, mais sa femme, Elsa, est tuée. Créant de nouvelles marionnettes encore plus diaboliques, en leur insufflant l’essence de vie de son épouse, il prépare sa vengeance.

Puppet Master III, le meilleur de la saga !

Caractéristiques DVD :

Format image : 1.77 original - 16/9 compatible 4/3
Format Son : Version Anglaise, Version Française
Sous-titres : Français
Durée : 78 minutes
Nombre de disques : 1
Prix : 8€90

Puppet Master III, tourné et sorti en même temps que Puppet Master II en 1991, clôt la trilogie originale en beauté, une véritable surprise plaisante !

L'histoire nous plonge en 1941, dans une Allemagne nazie, où vit André Toulon, un marionnettiste qui gagne sa vie en faisant des spectacles de marionnettes dans lequel il critique Hitler. Cependant, lors d'une représentation, il se fait remarquer une fois de plus. Et cette fois-ci, des membres de la gestapo débarquent chez lui pour lui prendre ses marionnettes et son sérum permettant de leur donner vie. Après quoi, ils tuent la femme d'André et emmènent ce dernier avec eux. N'ayant plus rien à perdre, André Toulon met en place sa vengeance à l'aide de nouvelles poupées tueuses.

Charles Band, toujours producteur de la saga Puppet Master, change encore une fois de scénariste et de réalisateur. C. Courtney Joyner est chargé de l'écriture du script et nous propose un préquel aux deux premiers opus, sous la direction de David DeCoteau.
Comme je l'ai dit, Puppet Master III est de loin le meilleur de la saga, et le succès de ce cet épisode, Band et Full Moon le doivent à en très très grande partie à Joyner.
Toulon était un personnage plutôt secondaire jusqu'à maintenant, et même s'il était beaucoup plus exploité dans le second Puppet Master, les pantins restaient en tête d'affiche. En plus de quoi, les deux films précédents étaient construits sur le même principe, tout se déroulait à huis clos dans l’hôtel où Toulon était mort, etc (je vous laisse vous reporter à mes deux précédentes review : http://flynnsfff.over-blog.com/2013/11/puppet-master-i-les-poup%C3%A9es-tueuses-vous-attendent.html et http://flynnsfff.over-blog.com/2013/12/puppet-master-ii-les-poup%C3%A9es-sont-de-retour.html). Ici, André devient le maitre de l'histoire. On revient sur son histoire, sur les origines de ses marionnettes, et on lève en grande partie le mystère instauré avant.
J'ai trouvé cette histoire bien plus passionnante que les deux autres, surtout qu'il y a beaucoup plus d'action et de rebondissements qu'avant. Si les poupées étaient les tueuses dans le 1 et le 2, on se rend compte qu'André Toulon est bien plus diabolique qu'elles.
On trouve cependant quelques petites incohérences, notamment la date des événements, 1941, alors qu'André Toulon est censé s'être suicidé en 1939. Rien de grave, mais c'est un peu agaçant par moment.

Derrière la caméra, on retrouve David DeCoteau, réalisateur de nombreux films de série B et Z dont la série des The Brotherhood, le film Creepozoids, ainsi qu'un certain nombre de Puppet Master, le III, le VI, le VII et le IX.
Autant vous dire que Charles Band aurait mieux fait de se stopper à ce troisième volet, la suite baissant en qualité, mais aussi en budget et en moyen investi.
La réalisation n'est pas ce qui marquera le plus les esprits avec ce Puppet Master, celle-ci n'ayant rien d'extraordinaire si ce n'est les quelques séquences gores plutôt impressionnantes et les nouveaux pantins (le cow-boy à 6 bras étant mon préféré) ainsi qu'un casting assez bon. La réalisation est supérieure aux autres titres de la saga, mais tout est misé sur l'excellent scénario de Joyner.

S'il y a bien un opus de cette série qu'il vous faudra voir, c'est bien le troisième, Toulon's Revenge qui est aussi l'une des meilleures productions du studio Full Moon.

Tag(s) : #Review DVD

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :