Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les dossiers secrets de Harry Dickson - tome 3

Titre : Les dossiers secrets de Harry Dickson - tome 3
Auteur : Brice Tarvel
Illustrateur : Christophe Alves
Éditeur : Malpertuis
Pages : 138
Quatrième de couverture : Le gouffre des ombres

Aux environs de Scalby, petite cité proche de la mer du Nord, la vie était des plus paisibles. Jusqu’au jour où un potager fut soudain englouti par un gouffre, emportant dans sa vorace gueule ténébreuse légumes et jardinier. Que se tramait-il dans les entrailles de la terre, dans ces cavernes où il ne faisait pas bon mettre les pieds si on ne voulait pas se retrouver nez à nez avec les fantômes d’anciens pirates ? Et puis n’y avait-il pas ce tueur dément, cet assassin à la hache qui n’avait rien trouvé de mieux que de venir se réfugier dans la région ? Par chance, Harry Dickson et son élève Tom Wills vont prendre pension à l’auberge des Bons Pêcheurs et s’atteler à lever le voile sur les mystères planant sur la lande et dans ses profondeurs souterraines. Mais la tâche ne sera pas aisée, surtout quand, se croyant confrontés à de redoutables espions clandestinement installés sur le sol d’Angleterre, les deux détectives prendront conscience d’une tout autre réalité. Le péril vient de l’espace, c’est ce qui leur sera révélé, un péril incarné par de monstrueuses créatures aux pouvoirs surnaturels des plus terrifiants. Victimes de l’emprise des envahisseurs, les braves habitants de Scalby verront leur raison défaillir. Ils iront jusqu’à transformer leur bonne petite ville en camp retranché, mais Harry Dickson n’a pas pour habitude de regagner son home de Baker Street sans que les choses soient rentrées dans l’ordre. Ou presque...

Le jardin des mandragores

Le fog ne reste jamais longtemps sans emmitoufler les rues de Londres. Le bain vénéneux ne manque jamais de provoquer une recrudescence des actes criminels, aussi ne nous étonnerons-nous pas qu’il en fût ainsi cette fois encore. D’audacieux cambriolages mettent en émoi les quartiers les plus huppés de la métropole. De fructueux fric-frac accomplis par de singuliers avortons qui n’hésitent pas à semer la mort et qui empruntent les égouts comme d’autres prennent le métro. Qui sont ces hideux homoncules aux yeux rouges, pillards et égorgeurs ? Qui les commande ? C’est ce que devra découvrir Harry Dickson, d’autant que son élève Tom Wills a cessé brusquement de donner de ses nouvelles. Il lui faudra se rendre dans le quartier de Peckham, là où l’attend un mystérieux dessin de dinosaure qui le mettra sur la piste, puis faire connaissance avec l’inquiétante demeure des sœurs Tanner. Une serre, cela n’est pas forcément utile qu’à faire pousser des tomates et des haricots. Surtout quand on s’emploie à y entretenir une atmosphère digne d’une forêt tropicale. Lorsqu’on verrouille à double tour la porte de la construction de verre, c’est encore plus surprenant. Alors que dissimule celle de ces trois vieilles filles peu sociables qui ne sortent que la nuit dans une automobile ressemblant à un corbillard ? Harry Dickson va encore mener là une de ses plus extraordinaires enquêtes.

Pour ce troisième tome, Brice Tarvel reprend une plume chargée de fog et nous entraîne une fois encore sur la piste des aventures palpitantes de Harry Dickson.

Le Sherlock Holmes américain ! Harry Dickson est un personnage recréé par le belge Jean Ray, auteur de nombreux ouvrages fantastiques. Et c’est Brice Tarvel, en grand spécialiste de Harry Dickson (suffit de voir sa bibliothèque pour comprendre) qui se charge de prendre la relève et de relancer le personnage en 2009. Pour ceux qui ne connaissent pas, et pour décrire grossièrement, Harry Dickson, c’est Sherlock Holmes, mais avec une grosse touche de fantastique en plus. Et juste ça suffit à vous donner envie de lire ! Ce troisième tome contient deux histoires d’environ 70 pages chacune. La première, Le gouffre des ombres, se déroule aux environs de Scalby. Un jour, un vieillard disparait, tout comme son potager. Bizarre…Mais Harry Dickson est sur le coup. Il va mener son enquête et se retrouver à nouveau face à une menace surnaturelle. La seconde histoire se nomme quant à elle Le jardin des mandragores. Dans celle-ci, de nombreux cambriolages ont lieu à Londres, suivis de meurtres et tout cela va encore mener notre détective à de mystérieuses découvertes. Les deux nouvelles sont très bien écrites, fluides et passionnantes. Beaucoup de rebondissements, d’humour rendent le récit encore meilleur. En lisant, on a l’impression de se retrouver « vieux » roman ou un « vieux » film fantastique, j’ai adoré. Et la couverture de livre, signée Christope Alves, est vraiment jolie dans un style BD très classe. J’attends la suite !

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0