Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sex criminals - Tome 1 : Un coup tordu

Matt Fraction est connu pour ses récits de super-héros et sa manière particulière de les traiter, notamment dans leur vie quotidienne, ce qu'il a fait avec talent pour Hawkeye. Matt Fraction est quelqu'un qui ne fait rien comme les autres, qui ne fait pas du classique. Matt Fraction fait du Matt Fraction, et avec Sex Criminals, il ne démord pas à cette règle.

Pour résumer de manière simple Sex Criminals, voici ce que je dirai : Suzie est dotée d'un pouvoir plutôt particulier, l'orgasme lui permettant de figer le temps. Pensant être la seule, elle fait un jour la rencontre de Jon, lui aussi doté de cette capacité. Ils décident alors de figer le temps pour cambrioler la banque dans laquelle Jon travaille afin de sauver la bibliothèque de Suzie, mais tout ne va pas se dérouler comme prévu...

Autant vous dire que le titre "Sex Criminals" n'a rien de mensonger, du sexe et du crime, c'est ce que nous proposent Matt Fraction et Chip Zdarsky, une sorte de Bonny & Clide érotique. Matt Fraction est parvenu à créer un univers fantastique autour du sexe et ce, de manière intelligente. Il traite du sexe de façon amusante, sans tabou ni complexe, mais avec une bonne dose d'imaginaire bien sentie. On a donc un album particulier mais drôle, sympathique mais bizarre, passionnant, attirant, et pas du tout vulgaire.

Ce qui est vraiment particulier avec Sex Criminals, c'est la narration décousue qui, au passage, risque d'en perturber voire repousser plus d'un. En effet, le récit se découpe en différents flashbacks, avec des allers et des retours entre moments présents, moments passés, moments futurs, etc. C'est un peu dérangeant parfois, mais on s'y fait finalement sans trop de soucis. Au final, on apprend tout ce qu'il faut avoir, l'histoire des protagonistes, comment ils ont découvert leur don, ce qu'ils en ont fait jusqu'à maintenant, etc. C'est plutôt amusant, ça marche assez bien et c'est naturel. Toutefois, je me demande ce que cela peut donner sur le long terme. Le premier tome est suffisamment captivant pour donner envie de se tourner vers la suite, mais il n'est pas non plus ultra convaincant, il a été peut-être un peu survendu. Même si le pitch est sympa, l'histoire super amusante et le dessin cartoon de Chip Zdarsky efficace et fun, j'ai du mal à voir comment Fraction va pouvoir se renouveler. Fraction restant Fraction, on peut lui faire confiance pour la suite, mais la lecture traine un peu en longueur et se montre parfois quelque peu répétitive donc pour la suite... A voir.

Partager cet article

Repost 0