Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Roi en Jaune, un classique du fantastique

Titre : Le Roi en Jaune
Auteur : Robert W. Chambers
Illustrateur : -
Éditeur : Malpertuis
Pages : 280
Quatrième de couverture : De Paris à New York, de jeunes artistes voient leur vie bouleversée par un étrange livre interdit, Le Roi en jaune. À travers celui-ci, c’est un univers de folie et de cauchemar qui fait irruption dans notre monde : celui de Hastur et de Carcosa, celui sur lequel règne le terrifiant Roi en jaune.

Découvrez les nouvelles qui ont fait frémir H. P. Lovecraft, James Blish et Marion Zimmer Bradley. Explorez Carcosa et les mystères des Hyades. Au péril de votre santé mentale, feuilletez le livre maudit. Allez-vous trouver le Signe jaune... ?

Pour la première fois depuis sa parution originale en 1895, le chef-d’œuvre mythique du fantastique décadent est édité en traduction française intégrale.

Et si je vous disais que ce recueil de nouvelles a inspiré H.P. Lovecraft ? Je parle bien du Roi en Jaune, oui, et plus particulièrement de (l’excellente) édition que nous proposent les Éditions Malpertuis, avec une nouvelle traduction, en intégralité et pour la modique somme de 15€. Un incontournable du fantastique, et un très beau cadeau de noël. C’est Robert W. Chambers, auteur principalement connu pour ses romans historiques, qui nous livre ce magnifique recueil de nouvelles, mettant au centre du récit un autre récit, celle du Roi en Jaune. Une lecture assez attractive, mais qui mène directement à la folie, et ce livre a rapidement été interdit. Cela n’empêche que personne n’est à l’abri… Le Roi en Jaune est découpé en deux parties. Une première, axé sur le fantastique, et une seconde, dans laquelle nous retrouvons des nouvelles à l’eau de rose (l’un des genres le plus exploités par Chambers). C’est surtout la première partie qui est vraiment intéressante. Très bien écrit, et mélangeant fantastique et horreur, les ambiances qui en résultent sont prenantes, et malgré les défauts, c’est une très bonne lecture. Un amalgame entre Lovecraft et Poe que tous les lecteurs de fantastique se doivent de lire et de posséder !

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0