Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'aigle de Sang - Jean-Christophe Chaumette

L’aigle de Sang est un roman fantastique écrit par Jean-Christophe Chaumette et publié aux Éditions Lokomodo en 2013. Cet édition est en réalité une réédition d’une version sortie en 2002 et ayant remporté le prix Masterton du meilleur roman fantastique francophone.

Alors qu’un hiver permanent s’est abattu sur le monde, une poignée d’inspecteurs du Tribunal Pénal International mène l’enquête sur une série de meurtres aussi mystérieux que terrifiants : de grands criminels de guerre sont retrouvés morts, crucifiés selon un ancien rituel viking appelé « l’aigle de sang ». Ces faits sont d’autant plus troublants que de nombreux autres indices renvoient à la mythologie scandinave, et notamment au Ragnarok, ou « Crépuscule des dieux ». L’ancienne prophétie nordique serait-elle en train de s’accomplir ? La fin de notre monde serait-elle proche ?

Nous pouvons et devons tous remercier Lokomodo pour cette réédition sans qui nous n’aurions certainement pu découvrir ce magnifique ouvrage qui est pour moi, un des meilleurs romans fantastiques francophones. Je peux vous assurer 576 pages de pur bonheur.

L’aigle de Sang est un récit qui se montre, dès les premières pages, mystérieux et très prenant. Jean-Christophe Chaumette a posé sur papier un roman d’une certaine violence mais qui pourtant se lit très bien, sans pour autant être choqué par la violence de certains événements.

C’est un thriller qui joue avec la mythologie nordique, scandinave, avec l’ufologie et les histoires d’extraterrestres et qui nous replace dans un contexte actuel permettant de s’identifier aux personnages ou au moins à l’époque. En plus de cela, nous naviguons à travers le roman, entre enquêtes, mythologie / fantastique et crimes rendant ainsi l’intrigue bien plus passionnante qu’elle ne l’est déjà. De surcroît, l’aigle de Sang est agrémenté d’un suspense présent du début à la fin et qui devient de plus en plus intense, absorbant le lecteur.

Le seul point qui m’a un peu déplu, c’est que par moment, il y a une ressemblance dans la manière de parler de certains personnages et on a l’impression de ne pas changer de personne. Malgré cela, les personnages disposent de caractères bien trempés et on se fait vite nos préférences.

L’aigle de Sang est un excellent roman, comme je l’ai déjà dit, celui-ci se lit très bien car bien écrit. Une intrigue qui tient jusqu’au bout et on n’a pas du tout envie de lâcher ce magnifique roman.

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0