Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les enfants de la baleine tome 1

Il ne m’a pas fallu bien longtemps pour tomber sous le charme de l’immense talent d’Abi Umeda dont le trait se montre en tout point somptueux, rappelant le style d’un certain Hayao Miyazaki. Feuilleter le manga fut, dans un premier temps, un véritable plaisir visuel, quand je suis passé à la lecture, le plaisir fut encore plus grand.

Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce. À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde. Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une étrange rencontre…

Avec sa mise en page tout ce qu’il y a des plus classiques, Les enfants de la baleine parvient à nous transporter sans difficulté dans un monde magique et fantastique. Il suffit de voir la première double page pour comprendre que ce voyage sera une aventure magnifique bien que terrifiante et mystérieuse. Cest poétique, c’est frais, c’est beau et cette maitrise de la science-fiction est agréable. Abi Umeda fait preuve d’une grande maitrise et d’une grande attention pour tout ce qui touche aux détails. Chaque planche, chaque case, chaque dessin et chaque trait est soigné, travaillé, détaillé. Connue pour sa série sportive Full Set !, Abi Umeda a pris une direction totalement différente avec Les enfants de la baleine, nous proposant ainsi un récit fantastique remarquable. L’histoire est mystérieuse et pleine d’émotion et de sentiments. Ce qui est appréciable, c’est que l’auteur prend le temps de poser, d’entrée de jeu, des bases solides en décrivant son univers au maximum.

On a qu’une seule envie, découvrir la suite !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :