Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jabberwocky tome 6 et 7

Retour du côté de Jabberwocky avec la sortie récente des tomes 6 et 7, l’un en janvier et l’autre en mars. Il me semble primordial de souligner une chose : le tome 7 est le dernier de la série, celle-ci ayant été annulée par l’éditeur japonais. Ce tome 7 a donc pour mission de clore la série et bien évidemment, on sent que ça a été fait un peu en vitesse. Malgré tout, et c’est une chance pour nous car la fin est ouverte. On aura donc peut-être l’occasion de voir une suite à l’avenir ?

Durant leur enquête sur une série de naufrages, Lily, Sabata et un troisième agent du Château d’If, la charmante Starbuck, découvrent un responsable surprenant : Moby Dick, le cachalot de la légende. Mais les légendes sont parfois trompeuses, car ce cachalot ressemble plutôt à une gigantesque créature marine tout droit sortie de la préhistoire.
Pris pour cible par le monstre, ils s’échouent sur une île où leur survie fera l’objet de tous les pronostics…

De mon côté, j’ai lu le tome 6 et le tome 7 l’un après l’autre et j’ai dénoté un petit coup de mou dans la série. J’ai eu le sentiment que Jabberwocky avait perdu en force et en intérêt au fur et à mesure de ces deux tomes. Certes, le scénario est, une fois de plus, totalement barré, la guerre discrète entre les dinosaures et les humains poursuivant son cours tout en grossissant, avec des nouveaux enjeux et de nouveaux participants lui donnant encore plus d’ampleur. Toutefois, l’auteur semble avoir décidé de se concentrer un peu plus sur le scénario, faisant place à plus de dialogues et de développement tout en laissant un peu moins d’espace à l’action. Il y en a toujours, bien évidemment, avec d’ailleurs une bonne dose de rebondissements, mais c’est moins puissant que jusqu’au tome 5 qui, lui-même, était déjà moins fun.

Le tome 6 se charge de boucler l’arc Buck & Dick tandis que l’on entame ensuite un autre arc, Flamme Eternelle, qui va nous lancer sur les pistes d’une mystérieuse usine. Celui-ci se poursuit ensuite dans le tome 7 où Sabata et Lily se retrouvent dans une ville sortie de nulle part, Monco, aux Etats-Unis, pour enquêter suite à une tentative de meurtre sur le Comte de Monte-Cristo. Des deux tomes que j’ai lu (6 et 7), le 7 est sans doute le plus réussi des deux. Il s’agit d’une sorte de western plutôt amusant et surtout bien déjanté, qui redonne un peu de vie aux deux héros. Puis quelques personnages historiques font leur apparition et c’est très bien fichu. Dommage toutefois qu’il s’agisse du dernier tome de la série puisque Masato Hisa se trouve forcé de résoudre de nombreuses petites intrigues dans la précipitation et on sait tous que ce n’est jamais bon…

Lily et Sabata mènent l’enquête aux États-Unis, suite à la tentative de meurtre dont a été victime le Comte de Monte-Cristo à New-York. Une piste les oriente vers Monco, une ville qui vient de sortir de terre dans le sud du pays. Pour éviter d’attirer l’attention, le duo du “Château d’If” intègre le Wild West Show, la troupe de Buffalo Bill, qui doit justement donner une série de représentations à Monco…

Jabberwocky est une excellente série. Une série comme on n’en voit pas souvent. Avec son style très singulier, Masato Hisa s’affranchissant totalement de la mise en page classique du manga et lorgnant du côté des comics (plus particulièrement du côté de Sin City) pour ce qui est de son style visuel, Jabberwocky parvient à offrir un peu de fraicheur dans le monde du manga. Il en va de même pour son scénario, ingénieux, dynamique et très intéressant à suivre. C’est une série à lire si vous voulez voir un peu du neuf !

Jabberwocky tome 6 et 7

Partager cet article

Repost 0