Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stray Dog tome 1

Ishtar. Un monde oscillant entre lumière et ténèbres où se côtoient présent et passé, patrimoine et renouveau, pierres antiques et technologies nouvelles. Un monde partagé entre une surface idéalisée et une réalité plongée dans le chaos. C’est au sein de cet univers que vont se croiser deux personnes au destin incertain et que tout oppose : Aki, une jeune fille ayant perdu le goût de sourire, et Toru, un Karat, un lycan aux yeux rouges, possédé par une malédiction funeste. Ce qui les lie ? Un contrat d’obéissance qui permet de contrôler les Karat et fait de la jeune Aki la maitresse de Toru. Fan de gothique, de magie noire, de steampunk, VanRah a développé Stray Dog pour mettre en avant cette figure fantastique méconnue qu'est celle du loup-garou. Son idée fut d'en faire ressortir tout le mystère, la magie et les problématiques qui lui sont liés. Ses lycans sont ordonnés en clans, suivent des règles et sont l'objet de malédictions qui donnent de l’ampleur et de l’intérêt à ces personnages. Son monde gothique et futuriste évoque le foisonnant univers d'Anne Rice, qui donna toute son ampleur aux personnages fantastiques. Auteure d’une dizaine de titres publiés à compte d’auteur sur le Net, star des sites américains Inkblazers et Deviantart, VanRah y affiche 283 000 pages vues régulières (930 000 en pic d’audience) pour plus de 10 000 followers ! Elle y brille par sa production manga tout autant que par ses talents reconnus d’illustratrice. Stray Dog fut élu lauréat du prix International des amateurs de comics et manga en 2011. VanRah sera présente sur le stand Glénat Manga lors de la Japan expo 2015.

Petit tour du côté du manga français avec VanRah, dessinatrice et scénariste de la série Stray Dog dont le premier tome, particulièrement épais, est sorti l'été dernier. Je n'avais pas encore eu le temps de me pencher sur le pavé. Il faut dire que je ne suis pas très friand de ce genre d'histoires un peu gothique. Malgré tout, je me suis plongé dans cette lecture qui ne m'a pas forcément plu, mais ne m'a pas déplu non plus. Comme je l'ai dit, je ne suis pas très lecteur d'univers gothique. J'ai surtout lu ce premier tome pour découvrir l'univers visuel de VanRah qui s'avère déjà bien développé. Très inspiré par les auteurs japonais, il n'en fait aucun doute, elle a su forger son propre trait et son propre style afin de se créer sa personnalité graphique. Et c'est plutôt réussi. Certes, on trouve quelques maladresses dans le dessin, certains passages montrant clairement un manque de maîtrise, malgré tout, le talent est là et c'est prometteur. Toutefois, j'avoue avoir été un peu moins emballé en ce qui concerne le scénario. Cela manque de développement et de travail sur l'écriture. C'est confus, très plat, et surtout trop classique. Les personnages manquent également de consistance, d'un truc pour les rendre plus vrais que de simples stéréotypes vus et revus. Reste tout de même que l'ensemble annonce de bonnes choses et VanRah devrait rapidement se faire un nom dans le milieu de la bande dessinée en France !

Partager cet article

Repost 0