Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lego Jurassic World

Tout juste arrivé au cinéma, voilà que l'adaptation Lego du nouvel opus de la saga Jurassic Park - Jurassic World - débarque sur nos consoles, portable comme de salon ! Autant vous dire que les gars de chez Traveller's Tales ne chôment pas. En même temps, il faut dire que les jeux estampillés Lego ont un certain succès chez les enfants et surtout chez les fans, de Lego comme des univers adaptés, en dépit, parfois, de la qualité des softs. Cependant, nombre d'entre eux parviennent à sortir du lot, Star Wars, Indiana Jones, Seigneur des Anneaux, Le Hobbit, Batman ou encore Harry Potter. Cela dit, en dehors de l'univers qu'ils exploitent, ces jeux Lego restent globalement les mêmes, d'un point de vue gameplay mais aussi graphique. Mais celui-ci sort-il du lot ?

Disons-le franchement, non, il ne sort pas du lot. Il ressemble à tous les autres jeux Lego. Il reprend les mêmes mécaniques de jeu, le même aspect visuel, le même design Lego (au demeurant très réussi et super marrant), le même humour, toutefois, on change d'univers pour passer à la mythique saga des Jurassic Park que Colin Trevorrow a déterré il y a peu avec son Jurassic World.
Alors OUI, on pourrait se dire que ça ne vaut pas le coup de se faire ce Lego Jurassic World puisqu'il ressemble à tous les autres, pourtant, ce serait une grossière erreur de passer à côté d'un jeu comme celui-ci. Oui, d'une certaine façon, on connait le jeu, son fonctionnement, son déroulement, mais ce n'est pas un Batman ou un Star Wars, c'est un Jurassic Park/World. Le gameplay sera le même qu'un Batman à peu de chose près, mais l'histoire sera foncièrement différente. Et le gros avantage, c'est qu'ici ce n'est pas un, ni deux, ni trois jeux que l'on a, mais quatre ! 4 jeux en 1, elle est pas belle la vie ?

Lego Jurassic World

4 en 1 donc. Le jeu se découpe en quatre parties différentes correspondant aux quatre films (les trois Jurassic Park et le Jurassic World). Au cours des quatre films, il n'y a pas vraiment de changement si ce n'est le scénario. Le jeu reprend des scènes clés et cultes de la saga pour les revoir à la sauce Lego. Certaines sont très fidèles aux films, d'autres un peu plus "Lego", mais on retrouve ce mélange entre esprit Lego et esprit de la saga. Un mélange efficace qui donne naissance à des scènes très amusantes et bien fichues. Avec Jurassic Park, ça donne un truc bourré d'humour, un peu lourd, certes, mais souvent très drôles en partie grâce aux gags visuels, mais aussi les situations ou les dialogues. C'est assez enfantin, mais c'est une bonne occasion de revoir des personnages que l'on apprécie et des dinosaures qui nous ont effrayés, mais encore mieux, c'est génialissime que de pouvoir carrément en prendre le contrôle ! Se mettre dans le corps d'Alan Grant, Ian Malcolm, Ellie Sattler ou encore Owen Grady, c'est géant ! Pour un fan, y'a pas mieux. Sans oublier les nombreux clins d'œil que les fans s'amuseront à déchiffrer et à détecter pendant leur partie et qui ne font que renforcer l'impression d'y être vraiment.

Lego Jurassic World

Le mode Histoire est le mode principal du jeu. Celui-ci se découpe donc en quatre parties/films, Jurassic Park, The Lost World, Jurassic Park III et Jurassic World. On peut accéder dans un premier temps à Jurassic Park et à Jurassic World, ensuite, The Lost World et Jurassic Park III se débloqueront en finissant Jurassic Park. Chaque "jeu" dispose d'une durée de vie plus que correcte se situant entre 3h pour ceux qui font ça le plus vite possible, sans vraiment chercher à collecter quoi que ce soit et 5h voire plus pour ceux qui sont un peu plus consciencieux et qui cherchent à collecter un maximum de pièces, de boulons, de cubes, etc. Le mode Histoire offre donc déjà une bonne durée de vie, entre 12h et 18h, ce qui est largement suffisant et appréciable. Mais là où le soft fait fort, c'est sur la grande rejouabilité qu'offre le mode de jeu libre qui permet de revenir facilement sur divers passages du jeu sans se lasser. Pourquoi ?

Tout simplement parce que, comme son nom l'indique, il s'agit de jeu libre dans lequel on peut faire tout ce que l'on veut. Bon, c'est une façon de parler, il faut que ça reste dans les limites de ce qui est autorisé, cependant, au cours du mode histoire, vous verrez qu'il y a beaucoup de bonus, de petites choses ou autres que vous ne pouvez récupérer notamment parce que vous n'avez pas les bons personnages dans votre équipe (étant donné que chaque personnage possède une ou deux capacités utiles pour effectuer des actions). Avec le jeu libre, vous pourrez prendre n'importe quel personnage afin de récolter tout ce qui vous manque, tels les bonus, débloquer les véhicules, les personnages, les dinosaures, etc. D'autant plus que, la map étant assez grande, on a droit à de bonnes possibilités d'exploration, de quoi passer encore plus de temps sur le jeu. Il y a beaucoup de choses cachées, de fait, ça prend un bon moment pour pouvoir arriver à atteindre les 100%. Même si le mode histoire est le mode de jeu principal, celui du jeu libre reste quand même un atout majeur de ce Lego Jurassic World et des jeux Lego en général.

Lego Jurassic World

Techniquement, le jeu n'a rien d'exceptionnel, ça reste du Lego. Cela dit, c'est tout de même assez beau graphiquement, notamment les décors qui sont dans l'ensemble très réussis. C'est aussi le cas de la BO qui est tout bonnement magique, celle-ci étant tirée de la saga cinématographique, un pur délice pour les oreilles. C'est un jeu qui s'adresse à tous, il est donc simple de prise en main et facile à appréhender. Il n'y a pas de bug en dehors de quelque temps de chargements un peu longs, de deux ou trois ralentissements quand il y a beaucoup de choses à afficher, ainsi que la caméra qui se révèle capricieuse parfois. Certainement le point le plus négatif du jeu. En effet, elle n'est pas toujours très maniable. Parfois, on est limité dans les mouvements de caméra ce qui gêne dans les mouvements des personnages, les rendant peu intuitifs. Il y a aussi qu'elle est souvent mal positionnée, par exemple, elle peut être placée devant les personnages, mais face au personnage ce qui fait que l'on avance sans savoir vers où. C'est un manque de liberté qui pose problème, surtout quand cela cache des objets à cause des angles de vue. De même lorsqu'il y a des murs sur le passage, soit la caméra part dans tous les sens et se perd, soit on ne voit plus le personnage… On a aussi l'IA alliée un peu à la ramasse de temps à autre. C'est rare mais ça arrive. Enfin, la linéarité du jeu est elle aussi un défaut. Certes, les développeurs, le genre et la licence le veulent, c'est le style de jeu qui n'est pas fait pour faire réfléchir malgré quelques petites énigmes, mais on aurait aimé être moins guidé, avoir plus de possibilités. On peut explorer, mais on évolue principalement dans des longs couloirs, il suffit d'aller tout droit pour trouver la sortie et ça, je trouve que c'est dommage. Ca a tendance à faire que de nombreux passages deviennent un peu longuets soit à démarrer, soit à se terminer. Il y a aussi un lourd manque de challenge, c'est bien dommage. Bon le principal reste que l'on se prend facilement, et avec plaisir, au jeu.

Lego Jurassic World

Une première adaptation de qualité, voilà ce qu'est Lego Jurassic World. Oui, il a quelques petits défauts, mais il s'agit de défauts mineurs, qui n'entravent en rien le plaisir de jouer et la magie que dégagent l'univers et le jeu. C'est du pur fan-service, donc si on apprécie Lego, Jurassic Park ou les deux, c'est parfait, à l'inverse, oubliez totalement… Enfin bref, de belles animations, des dialogues drôles et fun, des dinosaures à contrôler, et le Hammond Creation Lab pour donner vie à de nouvelles espèces de dinos, que demander de plus ?!

Les plus :

  • Revisite les quatre films
  • Une grande rejouabilité
  • Complet
  • Le mode de jeu libre

Les moins :

  • Trop simple
  • Un peu long par moment
  • Caméra énervante

Note :

8/10

(test sur version XBOX 360)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :