Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fiction Squad - Tome 01

Après le succès rencontré avec sa série Fairy Quest, dont les deux premiers tomes sont parus chez Glénat en France, Paul Jenkins a décidé de réitérer l'expérience "contes pour enfants" en développant une nouvelle série du nom de Fiction Squad qui n'est autre que le spin-off de Fairy Quest bien qu'il n'y ait pas de lien direct entre l'un et l'autre. Toutefois, afin d'éviter de refaire la même chose, Paul Jenkins prend une direction différente dans un genre différent de Fairy Quest.

C'est une bonne idée de prendre une nouvelle direction, de cette manière, les lecteurs de Fairy Quest n'ont pas l'impression de relire la même chose. De surcroit, Jenkins a eu l'excellente idée de faire un récit policier, un polar un peu noir. Il y a donc beaucoup de choses à exploiter ici, d'autant plus que l'univers de départ est un excellent univers avec de très bonnes bases qui ne demandent qu'à être développées. Malheureusement, l'histoire de ce Fiction Squad manque d'un petit truc pour vraiment convaincre le lecteur, elle ne dégage pas la même chose que Fairy Quest. Jenkins n'exploite pas complètement le potentiel de son histoire, de ses idées, et ça se sent.

Il en est de même pour le dessin. Humberto Ramos n'est plus là, c'est Roman Bachs qui a été choisi pour s'occuper de la mise en images et il est bien loin d'un Ramos. Il tente de coller au maximum au style de Ramos, mais ça ne passe pas. C'est bien moins sympa et en plus de ça, ça manque de qualité, d'expression, de détails, de travail, de caractère... C'est dommage car les décors sont bien réussis.

Fiction Squad est un récit plus mature que Fairy Quest, avec un concept intéressant pour un univers passionnant. Etant fan de Fairy Quest, j'attendais avec impatience ce Fiction Squad pour découvrir ce que Jenkins pouvait nous faire d'exceptionnel. Mais j'ai peut-être placé trop haut le niveau puisque j'ai été fortement déçu. Fiction Squad ne marque que peu le lecteur, il ne lui laisse rien une fois l'album fermé, on rit peu, on n'est pas très passionné par l'intrigue. Heureusement, elle se développe suffisamment pour donner envie de voir la suite, mais si le second tome n'évolue pas, la série ne va pas décoller.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :