Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jabberwocky Vol.03

Masato Hisa. Si cet auteur ne vous dit rien, ce n'est pas étonnant, il est totalement inconnu en France. Cela dit, il va être plus qu'urgent pour vous de le découvrir et ce, rapidement. Surtout que deux de ces séries ont débarqué en France il y a peu, Area 51 chez Casterman, et le titre qui nous intéresse aujourd'hui, Jabberwocky dont les 3 premiers volumes sont parus chez Glénat. Autant vous dire que ça dépote sévère !

Pour poser le contexte, et plutôt que de faire un résumé moi-même au risque d'en dire la moitié, voici celui de l'éditeur, histoire de vous donner une petite idée de la bête.

Dans un univers calqué sur l'Anglettre Victorienne, les dinosaures existent toujours et ont évolué jusqu'à devenir intelligents. Cachés de l’humanité pour survivre, par la peur de leur quasi-extinction, certains ont quand même choisit de rejoindre l’humanité et ont embrassé diverses causes scientifiques, comme l’astronomie, la chimie et la biologie... D’autres, sont obsédés par leur “droit d’aînesse” sur la Terre et tirent les ficelles de la politique dans l’ombre, quand ils ne tentent pas tout simplement de reprendre la domination du monde aux humains. Les deux protagonistes de l’histoire sont Lily et Sabata Van Cleef. La première est une espionne, alcoolique, reniée par sa famille. Le second, pistolero d’exception, est un dinosaure, plus précisément un oviraptor. Après avoir recruté Lily lors d’une mission en Russie, ils travaillent pour Chateau d’If, une organisation secrète spécialisée dans les faits étranges et les exactions de clans sauriens, exactions impliquant en général la révélation de l’existence des dinosaures ou des bouleversements de la religion et de la science.

Passons maintenant au manga en lui-même. Je parle ici plus particulièrement du troisième tome que je viens de lire, mais tout ça s'applique à l'intégralité de la série. Masato Hisa est un maitre.

Un maitre du dessin, un dessin totalement différent de ce que l'on peut voir d'habitude dans les mangas. Ici, le graphisme parait simple pourtant, la technique est complexe. Masato Hisa propose un style très particulier pour du manga, celui-ci n'ayant pas du tout le style manga habituel. Pourtant, c'est très intéressant et parfaitement réussi. Il joue beaucoup sur le noir et le blanc, alternant de l'un à l'autre pour concentrer l'attention du lecteur. C'est difficiel à expliquer étant donné qu'il s'agit de quelque chose de très visuel, mais ce style qu'il emploie lui permet de créer une sorte de supériorité entre les personnages tout en mettant en avant certains éléments graphiques au lieu de d'autres. Toutefois, il fait cela au détriment des décors qui sont quasiment totalement absents. Les mangas ne sont pas connus pour être pleins de décors (bien que lorsqu'il y en a, ils sont souvent particulièrement magnifiques), mais là, c'est assez vide. Ca concentre le regard sur l'action et les dialogues, mais ça manque un peu. Cela dit, ce qui est réellement impressionnant, c'est la maitrise des jeux de lumière, du contraste, des ombres, etc. Cette ambiance noir et blanc ressert l'attention sur l'enssentiel, accentuant l'émotion, les mouvements, dynamisant l'ensemble. C'est un côté très Sin City qui ressort ici.

Mais il est aussi un maitre du scénario. Son histoire est tout aussi barrée que son coup de crayon. Délirant mais excellent, son manga est bourré de références à l'art, au cinéma, l'Histoire, les sciences, la littérature, etc, il maitrise un nombre de sujets et de thèmes incroyable et ce, avec beaucoup de talent. C'est un manga explosif ! Un mélange de genres parfaitement manié et efficace, un savant mélange de genres, western, action, aventure, fantastique, espionnage, etc. Le tout placé dans un univers pulp à souhait et déjanté au possible à l'image de ce que font quelques auteurs de comics américains tel que Frank Miller.

Efficace, sombre, bourré d'action hypermusclée et hyperactif, Jabberwocky est une série dont il ne faut surtout pas passer à côté !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :