Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Skin Trade

Nous connaissons tous George RR Martin pour sa fabuleuse saga du Trône de Fer arrivée chez nous en 1998 et qui est actuellement en cours de parution. Mais avant ça, George RR Martin c'était aussi des nouvelles et des recueils, des romans divers, etc. Parmi tous ces écrits composant l'œuvre de l'auteur on trouve une petite nouvelle d'environ 170 pages du nom de Skin Trade. Paru en 1988 dans un recueil de l'éditeur Dark Harvest, celle-ci avait remporté le prix World Fantasy du meilleur roman court 1989. Et à la lecture, cela se comprend parfaitement !

Skin Trade c'est l'histoire de Randi Wade, détective privé et de son ami, Willie, agent de recouvrement qui, alors qu'une série de meurtres s'abat sur la ville dans laquelle ils habitent, se retrouvent plus ou moins forcé d'enquêter sur ces affaires. Affaires qui rappellent à Randi le meurtre de son père policier, causée par un "animal sauvage". Mais ici, le tueur, en plus de tuer ses victimes, leur vole leur peau. Une affaire qui va mener les deux amis à des découvertes plutôt surprenantes…

Le texte est captivant dès la première ligne, notamment grâce à l'aspect particulièrement mystérieux qu'impose Martin directement, plongeant quelque peu le lecteur dans l'incompréhension. Avec ça, c'est une ambiance sombre et une atmosphère assez glauque qui viennent s'ajouter au récit et qui seront développées tout au long du texte. Si on connaissait Martin pour son talent à mener une énorme saga dans registre orienté médiéval et fantasy, on s'aperçoit ici qu'il est aussi très talentueux pour pondre un court polar noir saupoudré de fantastique. Skin Trade est d'une grande qualité, même s'il n'est pas exempt de défauts, avec quelques longueurs, descriptions inutiles et passages confus, il parvient à mener, de bout en bout, son récit pour tenir le lecteur en haleine tout en réussissant à le surprendre malgré une part de prévisibilité. On se laisse vraiment surprendre par le dénouement et les révélations même si on s'y attendait depuis le début. D'ailleurs les personnages forts et attachants, l'humour et le langage décapant, ainsi que la touche d'originalité qu'apporte George RR Martin aux récits fantastique y sont certainement pour beaucoup dans la réussite de cette histoire. En dire plus serait vous gâcher le plaisir de découvrir l'histoire, mais franchement, le polar fantastique version Martin est un pur délice.

Il va à l'essentiel, même si parfois c'est un peu trop à l'essentiel, certaines pistes auraient mérité d'être un peu plus développées, mais que dire, c'est bien écrit, rythmé, intrigant, donc forcément passionnant. Et bien évidemment, ce ne serait pas du Martin s'il n'y avait pas un peu de gore, de sang et quelques allusions sexuelles !

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :