Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sténopé

Après avoir lu Une culture de l’ombre, à la rencontre des Gothiques et Nouvelles Peaux, les Editions Luciférines m'ont donné l'occasion de lire leur nouvelle publication, un recueil de nouvelles écrit par Julien Roturier, photographe, musicien, graphiste ET écrivain. Mais qu'en est-il de ce nouveau recueil ? Sans être un chef-d'œuvre, Sténopé est une excellente surprise et une excellent découverte. Autant vous dire ce qu'il en est, j'ai terminé le livre très rapidement. Je me suis installé, je l'ai ouvert, et sans voir le temps passer, je l'ai fermé. L'ouvrage se dévore en quelques heures, pas moyen de le lâcher avant de l'avoir fini, avant d'en avoir tourné la dernière page. Celui-ci est réellement passionnant, certaines nouvelles sont largement au-dessus des autres, mais dans l'ensemble, toutes se valent. De mon côté, je retiens un très bon souvenir de L'hôte e(s)t l'invité, Mon beau Miroir ainsi que Double jeu. Des nouvelles terrifiantes mais envoutantes, à l'image du reste du récit. Les nouvelles sont très bien travaillées, même s'il ne s'agit pas réellement de nouvelles d'horreur ou fantastique, on a tout de même droit à de sacrés cauchemars. Julien Roturier dispose d'une belle écriture, d'un beau style. Simple, sans fioriture, ça fait son effet. Le tout étant plutôt bien mené, avec rebondissements, suspense, et des fins souvent surprenantes. Le seul petit reproche que je puisse faire, c'est un langage un peu trop "propre", mais l'auteur met très vite le lecteur dans l'ambiance, et cela suffit largement ! Une lecture à ne pas négliger !

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0