Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manhattan Ghost

Philippe Ward est de retour avec son nouvel ouvrage, Manhattant Ghost. Mais attention, ce n'est pas n'importe quel ouvrage. Il s'agit d'une nouvelle illustrée par les photos de son fils, Mickael Laguerre. Première chose qui saute justement aux yeux dès que l'on ouvre le livre, les photographies. Réalisées par Mickael Laguerre dont, elles sont tout simplement magnifiques. Elles font parfaitement ressortir tout l'amour qu'ils, Laguerre et Ward, portant à la ville de New-York. De surcroit, le travail de l'image est très réussi, le contraste, la luminosité, les couleurs, tout ressort vraiment bien en fonction de l'endroit où la photographie est prise : si l'endroit dégage quelque chose de bon, qu'il semble joyeux, les contrastes et les couleurs sont forts. A l'inverse, s'il s'agit d'un endroit plus triste, plus morne, on le voit dans la photo. Le travail de l'image dépend de l'intensité du lieu en question, de son ambiance. Splendide.
Viennent ensuite les textes, ceux de Philippe Ward. Il y raconte l'histoire d'une jeune femme, une policière du nom de Lisa Kilpatrick, New-Yorkaise et passionnée de musique. Un jour, elle a la chance d'assister au Manhattan Edge, un événement qui se produit une fois par an, le soir, permettant de voir le soleil se coucher juste au milieu de la 14th Rue, aligné parfaitement vers l'Ouest. Cependant, à cet instant, elle bascule dans le monde des Fantômes de Manhattan qui lui confie une mission : retrouver John Lennon. Le récit est passionnant et bien écrit, le tout étant en parfaite adéquation avec les images. On se plonge totalement dans le texte et les images, impossible de lâcher le livre avant de l'avoir fini. De surcroit, père comme fils font ici une très belle déclaration d'amour à la ville de New-York, l'un par l'écrit, l'autre par l'image. A ne pas manquer !

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0