Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Démocrate, Mick Jagger 1960-1969

Les Rolling Stones est certainement l'un des groupes de Rock les plus connus du monde. Comme François Begaudeau le dit si bien, les Rolling Stones est Le Plus Grand Groupe De Rock Du Monde ! Voilà qui commence bien pour quelqu'un qui aime les Stones. Toutefois, ce n'est pas directement aux Stones que Begaudeau s'intéresse, il se penche avant tout sur Mick Jagger, comme le titre "Un Démocrate, Mick Jagger 1960-1969" le laisse présager. En fait, ce court ouvrage de 113 pages est une fiction biographique sur Mick Jagger. Terme un peu barbare pour parler d'une biographie mêlant éléments biographiques et éléments fictionnels.

C'est une bonne idée de faire un bouquin sur Jagger, c'est aussi une bonne idée d'en faire une fiction biographique. Cela apporte une touche d'originalité. Encore faut-il le faire bien. Si le sujet est intéressant, à savoir la naissance de Mick Jagger, dans le sens de l'artiste, du danseur, du chanteur, du rock, et non de l'homme en lui-même, en 1960 à l'âge de 17 ans, et de sa mort en 1969 à l'âge de 26 ans mais aussi comment il a vécu entre temps et comment il est mort, le reste n'a aucun intérêt. Certes, l'ouvrage possède un certain charme, les Stones, ça a toujours du charme, mais l'auteur n'apporte ici rien qui vaille la peine d'être lu. Souvent cliché, souvent facile, la lecture des 113 pages manque réellement de rythme, le tout s'embourbant dans un style littéraire pseudo-impertinent, pseudo-insolent, n'ayant que pour seul effet de rendre l'objet littéraire confus, brouillon.

Dommage, le livre avait du potentiel. Malgré un style peu agréable, les détails donnés sur la vie de Mick et des Stones, sans être neuf, avaient un certain intérêt, bah oui, c'est les Stones, le tout étant fait d'une manière originale, vaguant entre fiction et biographie, métaphore et réalité. Malheureusement, on part dans tous les sens, on compare ce qui n'est pas comparable, on amène des références sans les développer, aucune justification, etc. L'historique du groupe qui est dressé est tantôt passionnant, tantôt inintéressant, mais globalement mou, ennuyeux, sans émotion. La manière de procédé rend la chose dérisoire. En tout cas, ce n'est pas ici que vous trouverez réponse au postulat de départ, à savoir, comment Mick a vécu, comment Mick est mort. En même temps, c'est le principe même d'un postulat…

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0