Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéotopsie, un fanzine au top

Il y a une dizaine de jours je vous présentais le Medusa Fanzine de Didier Lefevre. Comme je vous l'avais dit à ce moment-là, j'ai d'autres fanzines dont je dois vous parler, c'est le cas avec l'excellent Vidéotopsie dont j'ai pu lire les deux derniers numéros, le 14 et le 13, numéros que j'ai beaucoup apprécié.

Vidéotopsie est un fanzine créé par David Didelot en 1993 et paru jusqu'en 2001. Après quoi, une pause de dix ans s'est faite avant qu'en septembre 2011 un nouveau numéro sorte pour signer le renouveau du fanzine. Vidéotopsie sort tous les ans maintenant, et est spécialisé dans le cinéma bis, l'horreur, le gore, l'épouvante et le fantastique. De quoi plaire à beaucoup d'entre nous. Surtout qu'il s'agit d'un tirage limité et qu'il faut donc en profiter.

Vidéotopsie, un fanzine au top

Ce qui m'a plu avec Vidéotopsie est simple : des articles passionnants, avec des textes complets, détaillés, bien écrits ainsi que des sujets très maitrisés. Quand beaucoup de fanzine font dans l'amateurisme, Vidéotopsie relève le niveau de tout cela. En plus, on sent la passion de ceux qui écrivent, on découvre des trucs que l'on ne connaissait pas forcément, etc. Alors ce ne sont peut-être pas des journalistes, mais ce sont des gens qui aiment partager leur passion et faire découvrir les choses qu'ils affectionnent et ça, ça fait de Vidéotopsie un excellent fanzine.

C'est le cas de David Didelot qui est tout d'abord un fan. Mais cela ne l'a pas empêché de mettre tous ses moyens en œuvre pour créer ce qu'il voulait, à savoir Vidéotopsie. Celui-ci n'est pas un journaliste, pourtant, cela ne l'empêche pas de communiquer sur le cinéma qu'il aime. Ni sur la littérature qui le passionne puisqu'il a écrit un excellent ouvrage sur la collection Gore éditée chez Fleuve Noir.

Enfin, Vidéotopsie propose une mise en page vraiment classe, agréable pour les yeux, vraiment bien faite. Celle-ci fait assez pro contrairement à de nombreuses productions, tant dans la rédaction que dans le contenu ou la présentation, c'est un véritable atout. Une chose est sûre, on attend avec impatience le prochain numéro !

(Allez, je m'attaque maintenant à Gore : Dissection d'une collection !)

Tag(s) : #Critique Littéraire, #Cinéma, #Littérature

Partager cet article

Repost 0