Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

True Detective, la série événement du moment

Il fallait bien y passer. En même temps, la série a rapidement pris le statut de meilleure série policière de l'année 2014. Et cela se comprend parfaitement bien. Je parle bien évidemment de la majestueuse série TV True Detective dans laquelle nous retrouvons le grand Matthew McConaughey ainsi que l'excellent Woody Harrelson, incarnant tous deux des inspecteurs de la Louisiana State Police en 1995, chargés de résoudre l'affaire d'un crime sur une jeune femme qu'ils ont retrouvée coiffée de bois de cerfs et tatouée de dessins sataniques. Cependant, en 2012, alors anciens policiers, ils sont convoqués pour revenir sur les événements de cette enquête.

Tout d'abord, et c'est un des points très intéressants de True Detective, c'est que chaque saison sera différente des autres, avec des personnages différents, des intrigues différentes, etc. En réalité, True Detective est une anthologie. Ce que vous voyez maintenant, c'est ce que vous ne verrez pas plus tard. Mais ce n'est pas tout ! Matthew McConaughey est simplement transcendant dans ce rôle de flic dépressif, suicidaire, sans goût à rien. Bien plus que Kevin Bacon pour The Following. C'est lui qui fait la série, relayant Woody Harrelson (qui reste tout de même très bon aussi) au second plan, et prenant tout l'espace que le réalisateur met à disposition des acteurs. A l'écran, on ne voit que lui. Il est le plan, il est la scène, il est la série.

Toutefois, on ne peut cacher une chose. La série n'apporte, à première vue, rien de nouveau ni au monde de la série en général, ni au genre polar et policier. Pourtant, quelque chose fait que cette série marche si bien, en dehors du cast bien évidemment. HBO. Producteur et diffuseur de la série, mais producteur/diffuseur aussi de nombreuses autres qui rencontrent toutes le succès, Silicon Valley, Game of Thrones, Six Feet Under, Les Sopranos et j'en passe. Ensuite, il y a le fait que Nic Pizzolatto cherche à supprimer tout ce qui est superflu et qui se trouve quasi toujours dans les séries policières. On vire l'artificiel, on ne laisse que le réel, à l'image des séries anglaises du même genre. Cela permet de suivre le vrai boulot de vrais détectives, des détectives avec beaucoup de talent et d'intelligence.

D'ailleurs, la mise en scène est assez incroyable et passe par tous les points. La photographie, terne, poussée, les décors, la mise en place, etc. On n'est pas dans le simplissime que reflètent souvent les NCIS, les Experts, Bones, et d'autres où les flics sont des héros, des sauveurs, s'en sortent sans souci. Ici, on a des inspecteurs dans la vie de tous les jours, qui galèrent, qui risquent leur vie, leur boulot, leur place. Des types humains, avec un cœur, des problèmes, des souffrances, rongés par la difficulté de leur métier. Puis McConaughey et Harrelson sont impressionnants. Ils incarnent leur personnage avec tellement de classe. Ils sont à fond dedans, et ça c'est beau. Mais McConaughey reste tout de même plus impressionnant, notamment par la complexité de son personnage, Rust Cohle, pessimiste, un peu dingue, etc. Mais Martin Hart, celui de Woody, n'est pas non plus dénué de complexité. Ni de sens, les personnages ayant été énormément travaillés pour les rendre plus réaliste encore et cela se sent très vite que le développement des personnages fut très important pour le créateur et les scénaristes. Sans cela, on retombe dans le classique, l'inintéressant, ce qui aurait eu pour effet de faire flancher la série très rapidement. Puis on porte une grande attention aux détails, chose laissée de côté trop souvent…

Avec True Detective, ne vous attendez pas à du spectaculaire, du lourd ou du palpitant. C'est une série qui propose du logique et du réaliste. Elle fait dans la subtilité. Il faut savoir être patient pour pouvoir l'apprécier et autant vous dire que ça en vaut largement le coup. Laissez-vous donc emporter par cette enquête aux chemins tortueux.

True Detective saison 1, réal. Nic Pizzolatto, éd. Warner Bros, 440min. (8 épisodes de 60min.), sortie vidéo : 11 juin 2014.

True Detective, la série événement du moment

Fiche technique :

Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Audio : Tchèque (Dolby Digital 2.0), Anglais (Dolby Digital 5.1), Polonais (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Français, Polonais, Tchèque, Danois, Finnois, Grec, Néerlandais, Norvégien, Portugais, Suédois
Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais

Synopsis :

Interrogés par les autorités, Martin Hart et Rust Cohle se remémorent leur enquête la plus célèbre. Pour ces expartenaires de la Division des Enquêtes Criminelles de Louisiane, tout a commencé 17 ans plus tôt... En 1995, Dora Lange, une prostituée, est découverte atrocement assassinée , la mise en scène du cadavre laisse penser qu'un tueur en série aux rituels occultes sévirait en Louisiane. Dès lors, la traque de l'assassin devient une véritable obsession pour Martin et Rust, au risque de détruire leurs vies privées.

Bonus :

"La création de True Detective" : coulisses (15')
"Auprès de Matthew McConaughey et Woody Harrelson" : interviews (4')
"Conversation avec Nic Pizzolatto et T Bone Burnett" : discussion à propos de la série et du rôle central de la musique (14')
"Coulisses de l'épisode" : Nic Pizzolatto et Cary Joji Fukunaga discutent de leurs réflexions sur la création des personnages et offrent un éclairage sur chaque épisode
Scènes coupées (10')
2 commentaires audio de Nic Pizzolatto, T Bone Burnett et Scott Stephens (prod. exec.) (VO)

Tag(s) : #Critique Série TV, #Série TV

Partager cet article

Repost 0