Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chaines de l'avenir, entre relativisme et totalitarisme

Philip K. Dick est un excellent nouvelliste si ce n'est l'un des meilleurs. Mais en plus d'être un excellent nouvelliste, il est aussi un très bon romancier bien qu'il ait eu moins de succès en romancier qu'en nouvelliste. Cela dit, avec Les chaines de l'avenir, second roman de l'auteur publié en 1956, K. Dick nous montre une fois de plus tout son talent d'écrivain, traitant de sujets divers et variés, mais souvent compliqués et difficiles, ici : la colonisation, le totalitarisme, tout en mélangeant cela à des thèmes récurrents de l'auteur, la génétique, la perception du temps, les guerres finales, les mutants, les invasions d'êtres venus d'ailleurs, etc. Au final, ce sont des sujets à la fois contemporains et en avancent sur le temps de Philip K. Dick et c'est ça qui fait toute la puissance de l'auteur, son don d'adaptation.

Les chaines de l'avenir est dans tous les cas un roman passionnant. Ce n'est pas le plus réussi que K. Dick a écrit, mais c'est un très bon roman se déroulant en 1997, dans un monde où le relativisme est devenu la "religion" de tous, où il est interdit d'émettre un avis contraire au relativisme. "Prouve, ou tais-toi", sinon direction le camp de travail forcé. Voilà le monde que nous présente K. Dick et qui n'est autre qu'une critique de notre propre société et de la politique qui régnait (et qui règne toujours) dans certains pays. Le tout est mené dans un récit maitrisé et à la narration prenante dans lequel K. Dick donne son avis sur le monde qui l'entoure au travers d'une histoire complexe et travaillée, apportant des pistes de réflexion très intéressantes et approfondissant celles-ci pour mener à quelque chose d'efficace et percutant.

L'œuvre de Philip K. Dick est très vaste. Constituée de récits mineurs et majeurs, il faut lire l'ensemble pour comprendre l'immensité de son talent et de son esprit. Les chaines de l'avenir est donc à lire de toute urgence.

Les chaines de l'avenir, Philip K. Dick, éd. J'ai Lu, p. 221, 6€.

Tag(s) : #Critique Littéraire, #Littérature

Partager cet article

Repost 0