Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Black Dragons, film de propagande de William Nigh

Bela Lugosi est un acteur mythique du cinéma fantastique. Après de nombreux succès, Bela Lugosi a fini par atterrir dans un petit film de propagande, Black Dragons, réalisé en 1942 par William Nigh et malheureusement, ce film est loin d'être l'un de ses meilleures.

Black Dragons est un film se déroulant durant la Seconde Guerre Mondiale aux USA. Depuis peu, des industriels à la solde du Japon sont assassinés les uns après les autres par un mystérieux homme, M. Colomb. Une enquête va donc être lancée afin de découvrir qui est ce personnage. Black Dragons fut tourné afin de dénoncer les agissements des Japonais, alors en guerre avec les États-Unis. Cela se ressent d'ailleurs très bien tout au long du métrage, métrage de seulement une heure. Cependant, si le pitch est intéressant, le résultat l'est beaucoup moins. En effet, tout au long du film, le spectateur se retrouve totalement perdu face à la situation. On ne comprend pas vraiment ce qu'il se passe, ni qui est M. Colomb ou encore pourquoi il assassine telle ou telle personne. En fait, on ne comprend rien du tout avant d'arriver au rapide flashback qui est là pour expliquer l'intégralité de l'intrigue de Black Dragons. Black Dragons se résume donc à un simple flashback de quelques minutes. Cela ne fait que montrer l'intérêt porté par William Nigh à son film…

De surcroît, Black Dragons souffre d'un très mauvais rythme, limite lourd, et bien que l'ambiance mise en place est prenante, et que l'histoire semble intéressante, sombre et mystérieuse, le fait que le tout soit lent et plat à tendance à faire décrocher le spectateur qui ne visionne finalement le film que d'un œil distrait. Ce, malgré, le côté fantomatique de Bela Lugosi. On décroche facilement parce que l'on ne comprend rien, parce que c'est mal réalisé et parce que l'histoire ne décolle jamais réellement. Et c'est bien dommage car Black Dragons aurait pu être beaucoup mieux si le temps nécessaire avait été utilisé, si le script avait été développé, si le film avait été pris au sérieux.

Le seul intérêt donc de Black Dragons, en dehors de Lugosi, est de découvrir un film de propagande encore jamais vu chez nous. Dans son ensemble, il s'agit d'un long métrage assez médiocre, fait à la va vite par un réalisateur (tout aussi médiocre) qui rend un travail confus, brouillon et sans réels enjeux ni intrigue.

Black Dragons, réal. William Nigh, éd. Hantik Films, 61 min., sortie vidéo : 18 janvier 2011.

Black Dragons, film de propagande de William Nigh

Fiche Technique :

Langues: Anglais
Sous-titres: Français, Deutsch, Italiano, Catellano

Synopsis :

La seconde Guerre Mondiale fait rage. Aux USA, des industriels à la solde du Japon sont assassinés les uns après les autres par l’étrange M. Colomb. Les identités et motivations de chacun seront finalement révélées grâce à l’intervention du détective Dick Martin.

Bonus :

Livret : Présentation du film par Jean-Pierre Putters. Filmographies : Bela Lugosi, Clayton Moore, Sam Katzman, William Nigh, Undersea Kingdom Chapitres 1 (Au-delà des Fonds Océaniques) & 2 (La Cité sous la Mer) : Serial réalisé en 1936 avec Lon Chaney Jr.

Si le film n'est pas très bon, les bonus, eux, le sont bien plus. Je vous les conseille vivement !

Tag(s) : #Critique Cinéma, #Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :