Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La planète des hommes perdus, moins intéressant que Space Men

Avant de passer à la réalisation de La planète des hommes perdus en 1961, Antonio Margheriti avait déjà tenté l'expérience de la science-fiction avec son tout premier film, Space Men en 1960. Cela dit, Antonio Margheriti, aussi connu sous le pseudo d'Anthony L. Dawson, est passé par un peu tous les genres, fantastiques, western, horreur, thriller/policier, etc. Un type qui connaît un peu tout, et qui est doué en plus de ça !

La planète des hommes perdus est donc le second film d'Antonio Margheriti. Malheureusement, bien qu'il ne soit pas mauvais, il souffre de nombreux défauts et dévoile très rapidement ses faiblesses. Étant un film à petit budget, il y a quelques trucs auxquels nous pouvions nous attendre. C'est le cas des effets spéciaux très rudimentaire, des vaisseaux très simples, des fonds totalement vides, presque toujours les mêmes choses à l'écran (quand on nous montre l'espace), etc. C'est dommage parce que le film se montre répétitif à la longue et on décroche souvent. En plus de ça, le rythme est assez lent, les dialogues sont longs et sans intérêt, les romances inutiles et une fois de plus, on a du mal à entrer dans l'histoire. Pourtant, le scénario est ambitieux, et on sent une réelle envie de faire quelque chose de bien et de grand, mais le budget ne suit pas et c'est dommage. Le vrai souci c'est bien, de toute évidence, le maigre budget. A cause de ça, l'intrigue a du mal à prendre forme, le suspense ne se crée pas, mais l'ennui prend place.

Même si par moment, le film se relance un peu, il reste dans son ensemble assez décevant. On ne peut cependant en vouloir à Antonio Margheriti ni au scénariste Ennio De Concini qui ont tenté de faire au mieux avec un budget très pauvre. La planète des hommes perdus reste un film intéressant, mais qui peine, à presque tous les niveaux, à fournir un divertissement à la hauteur des films des années 50 ou même de Space Men.

La planète des hommes perdus, réal. Antonio Margheriti, éd. Artus Films, 93 min, sortie vidéo : 06 mai 2014.

La planète des hommes perdus, moins intéressant que Space Men

Fiche technique :

Versions : français, italien Sous titres : français Format 1.85 original respecté 16/9ème compatible 4/3 Couleur

Synopsis :

Une météorite s’approche dangereusement de la Terre. Malgré les calculs du professeur Benson (Claude Rains), qui estime qu’elle va passer son chemin, les autorités militaires envoient des fusées de reconnaissance. Alors que la météorite se place en orbite et déclenche une série de catastrophes, une armada de soucoupes volantes se dirige vers la Terre…

Bonus :

Margheriti et la SF italienne, par Alain Petit - Diaporama d’affiches et photos - Bandes-annonces de la collection SF Vintage

Tag(s) : #Critique Cinéma, #Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :