Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui c'est mercredi, et vous savez ce que ça veut dire ! Oui, c'est aujourd'hui que sort le quinzième numéro de la revue littéraire numérique Short Stories Etc. Au sommaire de ce numéro, vous aurez donc à de superbes découvertes, à savoir :

Sortie du Short Stories Etc #15

Je suis le Shadow Dancer de Yann Ricordel-Healy

« Je suis le Shadow Dancer. Vous ne m’avez jamais vu. Vous ne m’avez jamais vu et vous ne verrez jamais, parce que je n’existe pas dans l’espace commun, dans l’espace qui sépare les individus les uns des autres. Bien que doué de pensée et humain par essence, je n’appartiens pas à la communauté humaine. En fait j’existe en chacun de vous. Invisible et ubiquitaire, je suis partout et nulle part à la fois. On pourrait dire de moi que je suis une fiction, et pourtant mon action a des effets bien réels. (lire en ligne) »

Une amitié plus forte que la mort de Neo

« C’était un délicieux jour de printemps. Le soleil bien installé dardait ses rayons à travers les canisses de la véranda. Les flûtes éclaboussaient la salle à manger de leurs reflets dorés. L’assemblage subtil du pinot noir, meunier et chardonnay flattait les sens. Leurs bulles salvatrices me transportaient sur un petit nuage blanc. Nous étions à Vouzy, petite bourgade située à cinquante kilomètres de Reims, un dimanche du mois de mai.»

Tractation de Sylvain R:é

« La routine quotidienne n’est pas toujours de tout repos. Il en faisait l’expérience depuis bien longtemps déjà. Marre de rentrer chez lui le soir après le boulot pour se retrouver coincé entre quatre murs crasseux à ressasser sans cesse les mêmes choses, du patron castrateur aux passants incivilisés et autres voisins casse-couilles. Marre aussi du larfeuille qui se vide plus vite qu’il ne se remplit. Marre d’attendre, toujours, pour tout, sans raison. Marre de devoir justifier ses moindres faits et gestes. Marre surtout de l’existence pourrie qu’il avait tirée à la loterie de la vie. Marre d’en avoir marre. Ses derniers jours lui avaient donné de quoi s’occuper cependant, de quoi se changer les idées et trouver quelque réconfort dans toute cette merde. Mais tout a une fin. Il sentait que le moment du terme approchait, il voyait le bout du chemin, la sortie, enfin. La fin arrivait à toute vitesse, il allait bientôt être délivré du sac de nœuds qui pesait lourdement sur ses épaules.»

Tag(s) : #News Littérature, #Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :