Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici un petit compte-rendu des prochaines parutions de La boîte à bulles.

Parution de mai 2014 des Éditions La boîte à bulles

Mon Cousin dans la mort, 13,50€, de François Duprat (l'auteur de l'atypique Space Kariboo, paru en février dernier).
Ce talentueux lillois (59) signe un ouvrage juste sur les relations entre enfants dans un village au début des années 1960, sur fond de guerre d'Algérie. Un album qui aborde des thèmes forts, qui parleront aussi bien aux parents qu’aux enfants ! (Nota : sur le dos du livre, une petite blague involontaire à découvrir :( )

"Le dessinateur reste toujours à hauteur d'enfant pour montrer combien il est difficile à cet âge-là de saisir les enjeux des conflits des adultes." Frédérique Pelletier pour dBD

Parution de mai 2014 des Éditions La boîte à bulles

Les Vestiaires, 20€, par Timothé Le Boucher. Entre les quatre murs d'un vestiaire, se dessinent les amitiés mais également les rapports de force et les fantasmes de jeunes garçons... Timothé Le Boucher, jeune auteur angoumoisin (16), signe ainsi un huis clos étouffant et sans tabou sur le monde des adolescents, et représente avec brio la micro-société hiérarchisée des collégiens.

"Le jeune Timothé Le Boucher confirme son potentiel avec ce nouvel ouvrage." Canal BD
"Un intéressant témoignage sur la cruauté et la profonde immaturité adolescente." Philippe Peters pour dBD

Parution de mai 2014 des Éditions La boîte à bulles

Au gré des courants, 18€, de Simon Hureau. A travers ce très beau carnet de pérégrinations autour du festival éponyme et sur les terres d’Amboise, Simon Hureau (37) nous fait découvrir les beautés cachées des bords de Loire et de cette ville dite « entre deux eaux ».

"L'auteur erre [...] en quête des vieilles pierres de la ville qui vit mourir Léonard de Vinci [...]. L'artiste de génie s'invite d'ailleurs de temps à autre d ans les pages de ce carnet pour guider le lecteur vers les beautés architecturales de cette commune au fameux château de la Renaissance. L'humour de Simon Hureau est là lui aussi." Frédérique Pelletier pour dBD

Tag(s) : #News BD, #BD & Comics

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :