Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous avez aimé le premier numéro de dEADmEATcOMIX, le mag ? Eh bien j'ai une bonne nouvelle pour vous, le second magazine arrivera très prochainement ! Et comme toujours, que du bon à l'intérieur avec, au sommaire, Good Morning (histoire et dessins de Larry Castillo), The Briefcase #2 (Jean Marquis au scénario et Larry Castillo au dessin), Gloria in Abyssum (Scénario de Nathan Skars et dessin de Larry Castillo), une interview du dessinateur Kevin Cannon et une critique de son roman graphique Far Arden.

Comme pour le premier volume, nous n'avons le droit qu'au meilleur, et c'est du lourd !

En attendant, voici l'édito de Nathan Skars et la couverture de ce dEADmEATcOMIX, le mag #2, publié chez Galaxie Comics Studios.

Édito de Nathan Skars : Une revue qui débute doit prouver qu’elle sait tenir la distance et nous espérons que ce second numéro saura vous en convaincre.

L’équipe a essuyé tous les plâtres, maintenant, elle fonce. Elle a trouvé sa formule (qu’elle soit magique serait le mieux). Mais de quelle formule s’agit-il ? À la lecture, vous vous exclamerez sans doute : « Old School ! ». À l’ancienne. Sans fausse modestie, le magazine que vous tenez entre vos mains reste singulier dans le paysage. Nos textes sont en français, nous restons sur le support papier en pleine révolution numérique, nos histoires sont en noir & blanc, et surtout, nous sommes « rétros ». Même le terme renvoie au 20e siècle, c’est dire. On ne se refait pas. Au hasard, nos références sont les comics underground américains, les films bourrés de bitume carburant au noir, les longs-métrages issus des bas-fonds des 80’s, les splendides écrits de Lovecraft, les salles de cinéma d’exploitation de la 42e avenue quand elles existaient encore. N’oublions pas les pinups langoureuses des 50’s. Ou de toutes décennies. Au-delà, nous payons notre dette à des revues extraordinaires comme Métal hurlant, Creepy, Eerie et le vénérable doyen, celui qui nous montre toujours la voie, Tales of the Crypt. Du passéisme, peut-être ?

Tout bien réfléchi, les outils de conception changent ainsi que les moyens de diffusion, mais l’esprit reste résolument dans cette optique d’artisanat qu’ont eu bien des auteurs avant nous.

Nous avons leur liberté. Pas de modèle économique étouffant à suivre, pas de pression de l’extérieur. Au final, nous nous disons que peu importe le contexte. Si cela nous plait, cela plaira à d’autres.

Nous sommes les passeurs de relais de bien plus illustres que nous qui travaillaient dans la revue Weird Tales ou qui s’acharnaient sur des planches de bande dessinée quand en concevoir ou en lire était considéré comme une activité aliénante.

La même chose qu’avant ?

Non, la même école.

dEADmEATcOMIX, le mag #2 bientôt disponible !
Tag(s) : #News BD, #BD & Comics

Partager cet article

Repost 0