Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi les riches ont gagné ?

Titre : Pourquoi les riches ont gagné ?
Auteur : Jean-Louis Servan-Schreiber
Illustrateur : -
Éditeur : Albin-Michel
Pages : 160
Quatrième de couverture : Depuis l’an 2000, nous assistons à une explosion de la richesse mondiale. Désormais la planète compte 12 millions de millionnaires, dont 500 000 en France. Heureusement, malgré la crise, la pauvreté s’est en même temps réduite plus vite que prévu sur la planète. [Lire la suite]

Les riches ont gagné… C'est ce qu'affirme Jean-Louis Servan-Schreiber, journaliste et essayiste français dans son ouvrage Pourquoi les riches ont gagné ?. Bien sûr, s'arrêter à ça serait beaucoup trop facile. Mais sur quoi s'appuie-t-il pour affirmer ça ? Sur une longue suite de statistiques, des chiffres et des réalités. Citons-en quelques-uns.

12 millions de millionnaires. 0,2% de la population. Ce n'est rien finalement, pourtant, à une époque en crise, c'est un chiffre qui peut sembler énorme. Parmi ces 12 millions de riches, on trouve : Ceux qui possèdent 1 à 5 millions de $ (400 000 en France et 3.5 millions aux USA). 0,9% des riches de France mais 90% des riches du monde. Ceux qui ont 5 à 30 millions de $. 1 million sur la planète. Ceux-là sont les vrais riches. Et enfin, ceux qui ont 30 millions à 60 milliards de $. On en compte 110 000 soit, 0.01% des riches. Il s'agit là d'une nouvelle forme de riches, et cette richesse mondiale progresse avec les innovations technologiques, et remodèle la société. Que ce soit les mines, les chemins de fer, les voitures, le pétrole, etc, tout ce sont des créateurs de richesses, mais de riches nouvelles, d'une richesse éphémère.

L'une des choses les plus surprenantes, c'est de voir que malgré la crise et le ralentissement de la croissance, les patrimoines élevés et les fortunes individuelles ne souffrent pas d'une croissance ralentie. D'ailleurs, le nombre de riches en 2012 a augmenté de 9% ce qui n'est pas négligeable. Cela dit, les fortunes de l'Europe et des USA sont des fortunes anciennes, qui sont là depuis des décennies et des décennies tandis celles de pays tel que la Chine, qui compte 1 million de millionnaires, sont là depuis environ une trentaine d'années seulement. Il est donc certain que la richesse se crée avec facilement. Mais malgré cette augmentation du nombre de riches, ils resteront minoritaires. Cela n'empêche pas pour autant qu'ils possèdent un poids financier très important, et qu'ils nourrissent des pans entiers de l'économie mondiale. Les industries de luxe, les activités financières et bancaires, le marché de l'art et de l'immobilier, etc, c'est grâce à eux que cela continue de vivre.

La victoire des riches est cependant renforcée par la défaite des pauvres. Mais qu'est-ce qu'un pauvre ? On estime que la pauvreté commence au-dessous de 60% du revenu médian du pays. En France, 1650€. En Europe, on compte 12 à 16% de pauvre, et en France, 14,5%, un chiffre encore une fois hallucinant. Malheureusement, bien que le gouvernement suive de près la pauvreté, il ne s'en occupe que très peu. En effet, si elle est inférieure à 15%, elle n'est politiquement pas gênante. Contrairement au chômage qui est désormais la préoccupation principale de l'État et qui prend le dessus sur la pauvreté. On compte en France 97% de pas riches, 14% de pauvres, et 83% qui ne sont ni l'un ni l'autre, mais tout de même, 40% se considèrent comme presque pauvre. Pourtant, les médias parlent peu, voire pas du tout des pauvres. Contrairement au riches qui sont dans tous les médias, les stars, les sportifs, la finance, la bourse, etc. Évidemment quand on sait que les riches détiennent les médias, Libé, Le Nouvel Observateur, Le Monde… Comme on le sait, l'argent est égal au pouvoir…

Ce livre n'est en rien un réquisitoire contre les riches. Jean-Louis Servan-Schreiber ne fait que mettre en évidence ce qui est une réalité. Malgré tout, il s'indigne contre le fait que les riches soient devenus un idéal, un modèle pour les jeunes et les gens, un but à atteindre. Nous savons tous que les riches créent la croissance, fabriquent l'emploi, etc, mais les inégalités se creusent de plus en plus, et il faut résoudre le problème.

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :