Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vois comme ton ombre s'allonge, prend conscience du temps qui passe

Titre : Vois comme ton ombre s'allonge
Éditeur : Futuropolis
Artiste : Gipi (scénariste, dessinateur et coloriste)
Date de sortie : 09 janvier 2014
Prix : 19€
Description : Sur une plage, un homme se sent mal. On appelle les secours, il est conduit dans une clinique spécialisée... [suite]

Gipi, l'artiste italien, n'est pas un dessinateur très prolifique, mais lorsqu'il sort un album, en général, on peut s'attendre à passer un bon moment. Gipi n'est pas à son coup d'essai chez Futuropolis puisqu'en 2009 y était paru son titre autobiographique, Ma vie mal dessinée qui avait rencontré son petit succès. C'est désormais avec Vois comme ton ombre s'allonge qu'il revient, et je vous préviens, il va vous falloir une préparation pour le lire !

Vois comme ton ombre s'allonge, c'est l'histoire d'un homme, un homme qui, sur une plage, s'échoue, se sent mal. Inquiétés, les passants appellent une ambulance, et l'homme se retrouve dans une clinique spécialisée. Schizophrène, obsessionnel compulsif, on se questionne. Mais qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez cet écrivain, Silvano Landi ?

Cet album est un mystère absolu pour moi. Ne serait-ce que par son titre pour commencer, Vois comme son ombre s'allonge. Dès le début on se pose des questions sur le contenu de l'ouvrage. Mais Gipi se cantonne à un genre, le roman graphique social. Disons ce qu'il en est, le scénario de cet album est totalement décousu, on navigue entre "souvenirs" et moments présents, c'est déroutant, pourtant, il parvient à maitriser parfaitement sa narration et à nous livrer un récit, émouvant, d'une rare qualité. Les éléments nécessaires à la résolution de l'énigme se dévoilent, les uns après les autres, jusqu'à la fin, où l'on commence à mieux comprendre. Mais une seconde lecture s'impose pour lever totalement le secret. Ne vous étonnez cependant pas de verser une petite larme en fin de lecture !

Vois comme ton ombre est une perle graphique. Gipi mélange les styles, parfois réaliste, parfois abstrait, d'autres fois avec un trait nerveux, griffonné ou bien souple et fin, les aquarelles font ressortir toute la beauté de son art. Magnifique album.

Gipi sort des sentiers battus, avec son Vois comme ton ombre s'allonge, et c'est tant mieux. Trop rares sont les albums de ce genre, et même s'ils demandent un effort de réflexion, ça change de ce que l'on voit d'ordinaire, d'autant plus que c'est quelque chose qu'il maitrise à la perfection. Que dire de plus ? Un chef-d'œuvre.

CITRIQ
Tag(s) : #Critique BD, #BD & Comics

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :