Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Cobayes, le polar pharmaceutique par Benacquista et Barral

Titre : Les Cobayes
Éditeur : Dargaud
Artiste : Tonino Benacquista (scénariste) et Nicolas Barral (dessinatrice)
Date de sortie : 17 janvier 2014
Prix : 17€95
Description : Le dernier one shot de Tonino Benacquista et Nicolas Barral, Les Cobayes, se déroule dans l'univers des laboratoires pharmaceutiques.

Les Cobayes, ce sont deux hommes et une femme qui, pour le moment, attendent dans une antichambre aseptisée. Ils se sont portés volontaires pour tester un antidépresseur révolutionnaire mis au point par un laboratoire pharmaceutique, mais le médicament aura des répercussions pour le moins inattendues sur leurs vies...

Les Cobayes est un roman graphique ; une BD qui est à la fois un polar pharmaceutique, un roman psychanalytique et une comédie grinçante.

Après avoir travaillé ensemble sur la série Dieu n'a pas réponse à tout, le duo Barral/Benacquista se reforme pour nous offrir leur nouveau one-shot publié chez Dargaud, Les Cobayes.

Les Cobayes se déroule dans l'univers corrompu des laboratoires pharmaceutiques. Un grand laboratoire a trouvé un nouveau produit anxiolytique, un antidépresseur qui doit passer en phase 2 des essais cliniques, le M2 C2 T. Pour cela, le laboratoire a engagé 3 nouveaux testeurs, Daniel Martinez, Romain Sanders, et Moira Parchiby. Cependant, ils sont tous des "ratés", des personnes qui n'arrivent pas à faire ce qu'ils veulent, et l'effet du médicament sur ses testeurs n'est pas du tout celui qui est attendu…

Benacquista livre un passionnant thriller qui plus est très efficace. Le scénario est très intéressant, basé sur l'idée des tests en laboratoire, et visiblement très bien documenté. C'est assez rare de voir ce genre d'histoire, c'est pourquoi Les Cobayes est une BD plutôt originale. Toutefois, la partie traitant des essais pharmaceutiques n'est pas la plus intéressante. Même si celle-ci permet une certaine critique, j'ai trouvé la seconde bien plus passionnante, celle dans laquelle les 3 personnages se transforment et deviennent l'inverse de ce qu'ils sont à la base. Daniel qui a normalement d'importants trous de mémoires se découvre une mémoire infaillible et décide de revisiter son passé. Romain, d'ordinaire incapable avec les femmes devient un véritable champion auprès de la gent féminine cherche à rattraper son retard, et enfin, Moira, dépourvu de tout talent artiste, fait carrière aux USA et devient le peintre le plus recherché. Malgré ce changement assez gros, Benacquista parvient à nous faire croire en ses personnages et leur existence, du coup, le récit garde son côté réaliste.

Barral rend des planches de très bonne qualité. Son trait est plaisant, souple et fluide, et les phases d'action, tout comme celle de suspense ressorte très bien.

Un scénario très bien ficelé, un dessin parfait, Les Cobayes est un excellent polar qui se lira d'une seule traite. Seul problème, la fin qui est très ouverte. Une suite serait méritée, mais est-ce qu'il y en aura une ? D'autant plus que Les Cobayes est annoncé comme un one-shot…Nous verrons donc.

Tag(s) : #Review BD

Partager cet article

Repost 0