Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apocalypsis Cavalier Rouge : Edo, violence sanguinaire

Titre : Apocalypsis Cavalier Rouge : Edo
Auteur : Eli Esseriam
Illustrateur : Aurélien Police
Éditeur : Matagot
Pages : 238
Résumé : "J’ai fait ouvrir le sol sous leurs pieds. J’ai fait tomber le feu sur leurs manteaux. J’ai fait abattre la foudre sur leurs têtes. Sous mes pieds, la terre était stable et solide. J’étais au milieu des flammes mais elles me léchaient sans me mordre. Les éclairs m’éblouissaient sans me frapper. C’était merveilleux. J’étais le cœur de la Nature. Le cinquième élément dans un corps qui se fatiguait doucement."

Edo Halilović, Cavalier rouge.

Apocalypsis T1 était déjà une très bonne lecture. Celui-ci est très bon aussi. Après avoir découvert Alice, le Cavalier Blanc, c'est au tour d'Edo, le Cavalier Rouge, de se dévoiler. Edo est aux antipodes d'Alice. Et déjà là, les premières oppositions se créent, mais c'est une très bonne chose, car si Edo ressemblait trop à Alice, ça ne serait plus très intéressant. Il vient d'une famille assez difficile, sa mère se prostitue, son père boit, il n'a aucun repère, aucun modèle sur qui s'inspirer. En plus de ça, il est très violent, brutal, et le Cavalier Rouge, symbole de la guerre, le sang, la violence, etc, lui va comme un gant. Malgré ce côté un peu "sauvage" d'Edo, j'ai beaucoup apprécié le personnage qui n'est certainement pas si méchant qu'il le laisse penser. Comme pour le premier tome, les personnages sont très travaillés, psychologiquement, mentalement, physiquement, etc. Ce sont des personnages très stéréotypés, et cela m'avait un peu dérangé pour Alice, mais avec Edo, ça va mieux je trouve. Un plaisir de retrouver la plume d'Eli Esseriam, toujours aussi plaisante par sa fluidité et sa riche, donnant ainsi une lecture sans accroc et très agréable. En plus de quoi, elle maitrise parfaitement l'art du suspense et du rebondissement ! Nous verrons bien ce que nous réservent les tomes suivants…

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :