Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UW2 T1, un nouveau cycle qui va vous conquérir

Titre : Universal War Two T1 - Le Temps du Désert
Éditeur : Casterman
Artiste : Bajram (dessinateur, scénariste et coloriste)
Date de sortie : 25 septembre 2013
Prix : 12€95
Description : La série culte de Denis Bajram se poursuit avec un nouveau cycle narratif en six tomes, dont voici le très attendu premier volume.

La Première Guerre Universelle a été apocalyptique. L’humanité a failli être anéantie en même temps que la Terre, même si la civilisation de Canaan, fondée par Kalish sur une planète lointaine, s’efforce d’améliorer ce qu’il en reste.
Sur Mars, on observe avec inquiétude le soleil mourir, dévoré par l’ultime wormhole laissé par la dictature. Tandis que les autorités de Canaan tentent le tout pour le tout afin de fermer le wormhole, l’inattendu se produit : un gigantesque triangle d’obscurité se matérialise devant la flotte. Et commence à se démultiplier… C’est dans ce contexte menaçant que l’on s’attache aux pas de Théa, descendante de Kalish, qui, bien à contrecoeur, fait son service militaire sur Mars, au sein de l’armée d’occupation…
Trente ans après les événements relatés dans Universal War One (1998 – 2006), série SF en six volumes vite devenue une oeuvre culte de la bande dessinée, un nouveau cycle narratif commence, centré sur de nouveaux personnages. Très attendu par un lectorat de fans très motivés, UW2 propose une histoire distincte du premier cycle, qui peut se lire de façon indépendante et comptera elle aussi six volumes. Ici commence la Deuxième Guerre Universel
le !

Après avoir terminé ma lecture d’Universal War Two T1, j’étais totalement subjugué par la qualité de l’album. J’ai donc jeté un petit coup d’œil à la liste des artistes pour ne voir qu’un nom, celui de Bajram. « Une seule personne pour faire ça ?! » me suis-je alors exclamé. Je savais qu’avant UW2, un autre cycle avait été fait, nommé UW1. J’ai là aussi regardé la couverture pour ne voir que Bajram. Alors oui, un seul homme s’est chargé d’écrire, dessiner et coloriser tout ça, et autant vous dire que c’est vraiment réussi.

Universal War Two prend place après les événements du premier cycle. L’humanité, a failli être anéantie, mais Kalish a fondé une nouvelle civilisation, celle de Canaan, qui tente tant bien que mal de maintenir l’ordre et d’améliorer la vie de cette humanité. Cependant, alors que les peuples se remettent difficilement, ils doivent à nouveau faire face au danger. Le soleil se meurt, et ce, à cause d’un wormhole laissant apparaitre de gigantesques triangles noirs et qui commencent à englober le soleil.

Universal War One est devenu un véritable chef-d’œuvre de la BD, et de la science-fiction. C’est aussi le cas pour Universal War Two qui nous plonge directement dans l’action. Le scénario est vraiment puissant, en plus, Bajram explique un peu les événements précédents, permettant, à ceux qui ne connaissent pas, de ne pas être trop perdus. L’univers semble très riche et complexe (après tout, ce n’est pas pour rien si UW1 fait 8 tomes, et si UW2 et UW3 en feront 6 chacun), à l’image des cycles de la SF d’antan. Les personnages sont eux aussi très recherchés, et paraissent très vrais.

Universal War One et Two, c’est du dessin numérique. Je n’aime pas le dessin numérique. Mais là, Bajram m’a totalement convaincu. C’est beau. C’est même magnifique. Les décors sont splendides, les couleurs sont superbes, et c’est très dynamique contrairement à ce à quoi l’on pourrait s’attendre.

UW2 va plaire à tous les fans de SF. C’est original, passionnant, et beau. Que dire de plus ?

Tag(s) : #Review BD

Partager cet article

Repost 0