Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Turf ! A tes souhaits !
Turf ! A tes souhaits !

Titre : Turf T1
Éditeur : Emmanuel Proust
Artiste : Jonathan Ross (scénariste) et Tommy Lee Edwards (dessinateur)
Date de sortie : 12 avril 2012
Prix : 15€50
Description : A New York, dans les années 20, la prohibition met le feu aux poudres entre les gangs qui se partagent les bas-fonds. Ceux-ci sont aussi le théâtre d’une autre guerre, plus sanglante et dévastatrice : une bande de vampires venue d’Europe est décidée à étendre son empire jusqu’au Nouveau Monde… Dans cette guerre de territoire sans merci, une jeune journaliste et un extraterrestre vont changer la donne d’une confrontation a priori perdue pour les humains.

Imaginez-vous en train de regarder un film sur la mafia, tel que Le Parrain de Monsieur Coppola. A un moment décisif du film, un échange tendu entre deux groupes opposés, une dispute pour un territoire, ou quoi que ce soit d’autre. Rajoutez maintenant des vampires assoiffés de pouvoir, qui cherchent à prendre part à la conversation, dans le but de prendre le contrôle de ce territoire en question et de tous les autres (et par la même occasion un alien ou deux, histoire de bien pousser le truc). Et bien nous avons ici le pitch quelque peu audacieux de Jonathan Ross, producteur et animateur TV british, pour sa minisérie Turf, un mélange des genres qui m’a totalement emballé.

Pour détailler un peu, l'histoire se déroule en 1929, à New York où la prohibition a permis à de nombreux gangs de prendre le contrôle sur les bas-fonds New Yorkais. Cependant, une bande de vampires, sortie tout droit d’Europe, décide de venir prendre l’entièreté du pouvoir des gangs sur ces bas-fonds. Mais une journaliste et un extraterrestre sont là pour remettre un peu d’ordre dans ce monde de brutes et de chaos.

Science-fiction, fantastique et policier sont au rendez-vous dans ce comics, et si cela peut en rebuter beaucoup, n’ayez pas peur, Turf est une minisérie à lire. Jonathan Ross maitrise parfaitement ce mixage plutôt insolite, nous promenant dans un univers délirant mais attrayant. Son histoire, bien remplie, et très bien découpée, très bien écrite, et les séquences s’enchainent dans une très bonne dynamique que seuls les textes, assez nombreux, viennent parfois casser.

Et puis c’est pas n’importe qui qui a mis en dessin cette histoire. Tommy Lee Edwards, les gars ! Du Daredevil, The Shield, X-Men et Wolverine pour Marvel, du Batman et du Detective Comics pour DC Comics, sans oublier son boulot pour Dreamworks, Lucasfilm, Warner Bros ou encore Electronic Arts. C’est travaillé, les couleurs sont belles, et même si certaines cases manquent un peu de travail, c’est graphiquement super beau !

Pas indispensable, d’accord, mais à lire quand même parce que moi j’ai adoré ! (en plus, c’est une minisérie, deux tomes de 88 pages, alors pourquoi cracher dessus ?!)

Tag(s) : #Review Comics

Partager cet article

Repost 0