Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Agent, un film d'espionnage modeste, mais sympathique

Titre : The Agent
Réalisateur : Ryoo Seung-wan
Scénariste : Ryoo Seung-wan
Producteurs : -
Producteur exécutif : Philipp Klausing
Acteurs : kim yoon-suk. ha jung-woo, Gianna Jun, ryoo seung-bum, Han Suk-Kyu
Éditeur DVD : Wildside
Date de sortie : 04 décembre 2013
Format disponible : DVD et Blu-ray
Description : Berlin de nos jours. Un espion nord-coréen, se retrouve traqué par les services secrets internationaux après qu’une opération de trafic d’armes a mal tourné. Soupçonné par son propre pays d’être un agent double, sa femme est kidnappée pour le faire parler. L’étau se resserre, il n’a désormais plus le choix : il devra trahir sa famille ou sa nation…

The Agent, un film d'espionnage modeste, mais sympathique

Caractéristiques DVD :

Format image : 2.35, 16/9, 4/3
Format Son : Dolby Digital 5.1, DTS 5.1 et Dolby Digital 2.0, Français, Anglais et Coréen
Sous-titres : Français
Durée : 120 min
Nombre de disques : 1
Prix : 19€99

The Agent, un film d'espionnage modeste, mais sympathique

Caractéristiques Blu-ray :

Format image : 2.35
Résolution film : 1080, 24p
Format Son : DTS Master Audio 5.1, Français et Coréen
Sous-titres : Français
Durée : 120 min
Nombre de disques : 1
Prix : 24€98

J’étais assez réticent au moment de lancer le film The Berlin File, nommé, en VF, The Agent. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais malgré cette réticence, j’ai été agréablement surpris par ce film qui, bien que pas parfait, m’a fait passer un bon moment. Je ne dirai bien sûr pas que l'ensemble du film est excellent, mais il n’en reste pas moins que c’est un bon film.

The Agent est un film du coréen Ryoo Seung-wan, réalisateur The Unjust, Crazy Lee, Agent secret coréen, The City of Violence, et d’autres. Mais le problème est, qu’avec Ryoo Seung-wan, il faut s’attendre à tout, du bon, comme du moins bon, voire même du plutôt mauvais. Mais on peut dire que The Agent fait partie de ses meilleures réalisations. Et c’est cette fois-ci un thriller politique d’espionnage typé année 70, qu’il nous propose.

The Agent, un film d'espionnage modeste, mais sympathique

Avec The Agent, Seung-wan nous plonge dans un Berlin actuel, dans lequel nous découvrons Pyo Jong-sung, un agent fantôme nord-coréen, considéré comme un héros national, mais qui se retrouve soupçonné de trahison envers son pays. Un autre espion est alors envoyé pour faire le ménage et qui enlève, au passage, sa femme…

Le scénario du film, écrit par Seung-wan, est très axé sur l’opposition et les conflits entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. A quoi Seung-wan rajoute une dimension Internationale à son histoire, en faisant intervenir le Mossad et les États-Unis, en parlant de la Russie ou de la CIA, etc. Le scénario de The Agent est donc plutôt intéressant. L’intrigue y est bien menée, et le rythme est vraiment soutenu, donc on ne s'ennuie pas un seul instant du début à la fin. Malheureusement, plus l’histoire avance, plus on découvre de personnages, plus les rebondissements et les événements s'enchainent. En plus de quoi, la situation ne cesse de se tourner et de se retourner, à tel point qu’on finit par s'y perdre. Du coup, c’est tout le film qui devient confus, puisque après plus ou moins 1h de film, la trame scénariste change totalement pour passer du film d’espionnage au film d’action pur et dur. La femme de Pyo se fait enlever, et celui-ci ne cherche plus qu'à se venger. On entre dans une dimension totalement différente de ce que le film proposait au départ, et même si ce n’est pas mauvais, j’ai trouvé cette partie beaucoup moins passionnante que la première.

The Agent, un film d'espionnage modeste, mais sympathique

Par contre, j’ai trouvé le boulot de Seung-wan sur la réalisation vraiment génial. Les scènes d’action et les chorégraphies des combats sont excellentes, et tout comme le reste du film, elles sont vraiment dynamiques. Ca bouge de partout, ça se castagne de tous les côtés, les fusillades sont intenses, on prend une énorme claque quand on regarde ça. Ryoo Seung-wan a complètement rempli son contrat de réalisateur.

Le casting est plutôt pas mal non plus. Même si les personnages manquent de profondeurs et d’émotions, je veux dire par là qu'ils ne sont pas assez développés dans le scénario, tous les acteurs ont su prendre leur rôle au sérieux, et donner leur meilleure interprétation possible. On retrouve donc Jung-woo Ha, Suk-kyu Han, Seung-beom Ryu ou encore Gianna Jun.

The Agent, un film d'espionnage modeste, mais sympathique

The Agent est une réussite. Certes, le scénario aurait pu être meilleur, mais celui-ci raconte tout de même une histoire passionnante et intéressante, la réalisation est excellente, et le genre espionnage-action est bien exploité, même si dans la seconde partie, l’action prédomine clairement. Une histoire et une réalisation de qualité, le tout donne un bon film de quand même 2h !
Dans tous les cas, The Agent saura trouver son public.

The Agent, un film d'espionnage modeste, mais sympathique

Le DVD propose, en bonus, le making-of et un petit reportage sur les scènes de combat ainsi que les scènes coupées et commentées. Des bonus plutôt intéressants.

Le son est de bonne qualité, et l'image dans l'ensemble est correcte.

Voici la bande-annonce et deux extraits du film.

Tag(s) : #Review DVD

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :