Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carrie, premier roman d'un écrivain talentueux

Titre : Carrie
Auteur : Stephen King
Illustrateur : -
Éditeur : Livre de Poche
Pages : 288
Quatrième de couverture : Carrie White, dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, vit un calvaire : elle est victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu’elle le maîtrise encore avec diffi culté... Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l’aimer, l’invite au bal de printemps de l’école. Une marque d’attention qu’elle n’aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d’un renouveau !

Premier roman publié de Stephen King, Carrie, paru en 1974 signe le début d'une longue carrière pleine de succès pour le maitre de l'horreur. Et à l'occasion de la sortie au cinéma de l'adaptation de Kimberly Pierce, Livre de Poche réédite ce super roman. Stephen King y raconte l'histoire de Carrie White, une jeune lycéenne qui est victime de la méchanceté de ses camarades de classe, et du fanatisme religieux de sa mère qui n'hésite pas à frapper sa fille et à la blesser mentalement. Sauf que ce que les autres ne savent pas, c'est que Carrie dispose d'un don…un pouvoir surnaturel. Celui de la télékinésie qu'elle a encore du mal à contrôler. Mais Carrie a de la chance d'avoir un ami, Tommy Ross, qui l'invite au bal de printemps du lycée. Mais est-ce vraiment une chance ?
Comme toujours avec Stephen King, il faut un certain temps pour que l'histoire démarre. En général, une petite centaine de pages avant que le récit se lance. Avant ça, King prend son temps pour mettre en place son contexte, décrire ses personnages, etc. C'est une méthode qui ne plait pas à tous, mais Stephen King la maitrise très bien, et son histoire est très bien construite. C'est un style unique, mais c'est celui du maitre de l'horreur, et il a su conquérir le cœur de millions de fans, c'est sa marque de fabrique.
Un des points qui m'a bien plu, c'est le mélange de narration classique, avec des articles de presse, des extraits de textes, etc. Ça permet de vraiment en découvrir plus sur Carrie et les autres. Je pense que tous, ou beaucoup d'entre nous peuvent s'identifier au personnage de Carrie (et certains aux brutes peut-être…), parce que beaucoup ont vécu ce genre de situation (bon, bien sûr, l'identification a ses limites, hein). Mais le truc avec Stephen King, c'est qu'à partir d'une situation classique et réaliste, il nous transporte dans un récit réellement terrifiant, de l'horreur pure et dure. En lisant cet ouvrage, on comprend complètement pourquoi Carrie a lancé la carrière de Stephen King !

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0