Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wolf-man T4, un volume spectaculaire

Titre : Wolf-man T4
Éditeur : Glénat Comics
Artiste : Robert Kirkman (scénariste) et Jason Howard (dessinateur)
Date de sortie : 4 juillet 2012
Prix : 14€95
Description : Dans cette ultime aventure, après avoir été traqué par les forces du gouvernement puis emprisonné, Gary va enfin découvrir la vérité sur ses origines et le mystère qui entoure sa transformation...

Je vous l’annonce tout de suite. Il va être très difficile pour moi d’être objectif sur le quatrième tome de la série Wolf-Man…Simplement car celui-ci est excellent, et de la série, c’est celui que j’ai préféré. Puis Glénat s’est vraiment surpassé pour la publication, 3 mois pour 4 tomes, 4 comics d’une très bonne qualité d’édition, on peut les remercier pour le boulot.

Autant vous dire que je ne m’attendais pas à une telle fin. Pas à un truc aussi puissant. Kirkman a vraiment tout donné pour clore la série en beauté, et c’est une totale réussite. L’histoire est tellement dynamique, pas un instant pour se reposer, ça se déroule à toute vitesse, incroyable. Du combat contre le géant Gorgg jusqu’à celui contre le Doyen, on est scotché par les événements. Si le premier tome était bon, les deux suivants très bons, celui-ci est excellent. C’est le plus spectaculaire des quatre, l’action est présente tout au long de l’album et les rebondissements s’intensifient et ne laisse retomber la pression que vers les 10 dernières pages environs. Le sang gicle, les balles fusent et les combats s’enchainent c’est la folie. Toujours cette narration très soutenue de Kirkman. J’ai un peu de mal à décrire cette aventure, parce qu’au moment où j’écris cette review, je viens tout juste de terminer la lecture, et je crois que je suis un peu sous le choc. Je fais partie de ceux qui ont réellement accroché à la série, et je ne peux qu’espérer une suite parce que même s’il n’y a rien de révolutionnaire avec Wolf-Man, la série mérite sérieusement plus que 25 issues.

Le travail de Howard est juste fantastique sur ce tome. Si, comme pour les trois autres albums, il conserve son style anguleux et cartoon, c’est un travail bien plus fini qu’il nous offre avec les épisodes #19-25. Il y avait déjà une importante progression entre les épisodes #01 à #18, mais je crois que c’est ici qu’il s’est le plus amélioré. Il suffit de regarder les nombreuses scènes d’affrontements entre Gary et Zechariah ou même les super-héros et les vilains pour voir le dynamisme et la souplesse de son trait et certaines doubles pages sont vraiment magnifiques. Jason Howard est bourré de talent. Pour Kirkman, il n’y avait aucun doute, on savait que ça allait donner. Mais pour Jason Howard, on ne pouvait pas deviner…Et bien c’est une réussite, surtout qu’il s’agissait de sa première série continue.

Cependant on ne peut pas s’arrêter là, pas sur une fin comme ça. Plus d’une année s’est écoulée entre la sortie de Wolf-Man et aujourd’hui. Mais j’attends, et je garde espoir !

Tag(s) : #Review Comics

Partager cet article

Repost 0