Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shining, l'un des meilleurs récits de Stephen King

Titre : Shining
Auteur : Stephen King
Illustrateur : -
Éditeur : JC Lattès
Pages : 430
Quatrième de couverture : Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Hotel est tenu pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Beauté, confort, luxe, volupté…L’hiver, l’hôtel est fermé, coupé du monde par le froid, la neige, les glaces. Seul l’habite un gardien. Cet hiver-là, c’est Jack Torrance, un alcoolique qui tente d’échapper à l’échec et au désespoir. Il est venu accompagné de sa femme, Wendy, qui espère, grâce à cet isolement, reconstruire son foyer menacé, et de leur enfant, Danny.
Mais Danny possède le don de sentir, de voir, de ressusciter les choses et les êtres à jamais disparus. Dans les cent dix chambres vides de l’Overlook, le démon est omniprésent. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée, ces bruits de fête qui derivent dans les couloirs, cette vie si étrange qui anime l’hôt
el ?

Stephen King est considéré dans le monde entier comme le maître de la littérature d’épouvante. Shining – dont Docteur Sleep est la suite – demeure son roman le plus célèbre, adapté prodigieusement par Stanley Kubrick, avec Jack Nicholson dans le rôle principal.

Après vous avoir parlé de Carrie qui est, je vous le rappelle, le premier roman de Stephen King à être édité, je reviens à la charge pour vous présenter l'un de ses meilleurs écrits, Shining, paru en 1977 aux USA, 3 ans après Carrie, et 2 ans après Salem.
Shining, c'est l'histoire de Jack Torrance, écrivain alcoolique, qui, pour l'hiver, est chargé de s'occuper de l'Overlook Hotel situé dans les montagnes du Colorado. Il vient accompagné de sa femme et de son fils, espérant que l'isolement l'aidera à recoller les morceaux avec sa femme et son fils. Mais Danny Torrance, le fils de Jack, s'aperçoit, grâce au Don, que quelque chose ne tourne pas rond. Il voit dans l'hôtel des cadavres, des sortes de cauchemars vivants, et autres apparitions plus terrifiantes les unes que les autres. Malheureusement pour Danny, Jack et Wendy, cet hiver à l'Overlook va se transformer en véritable descente aux enfers.
Ce fameux Shining est un pur chef-d'œuvre du genre fantastique. Plus de 30 ans, et pourtant indémodable, cet ouvrage nous plonge dans une atmosphère angoissante et oppressante, sans aucune échappatoire si ce n'est fermer le bouquin. Pourtant, Shining n'a rien d'extraordinaire, c'est juste un fait d'hiver (ceci est un jeu de mots divers -> d'hiver…) plutôt classique. Simplement, là où Stephen King réussit, c'est qu'il prend une situation qui peut être réel pour la mélanger à une situation totalement irréelle. On a donc des personnages tout à fait vrais, car c'est l'un des talents du maitre de l'horreur, écrire des personnages plus vrais que nature, qui parviennent à nous convaincre de la véracité de leur histoire, et c'est juste génial (génial pour nous parce qu'on se plonge corps et âmes dans le récit, mais pour eux, les personnages, c'est surement moins génial...).
J'ai du mal à retrouver cette plume particulière qu'est celle de King chez d'autres auteurs (comme on dit, souvent imité jamais égalé), et c'est pour cette raison que lire ou relire un roman de cet auteur est un pur bonheur. C'est fluide, l'action s'enchaine sans accroc, c'est détaillé au possible (et autant vous dire que certaines scènes vous prennent aux tripes !), on visualise parfaitement toute l'histoire dans notre tête, c'est du Stephen King quoi !

J'en profite pour signaler qu'une suite est parue fin octobre 2013 chez Albin Michel, Dr Sleep, dont voici ma chronique : http://flynnsfff.over-blog.com/2013/11/dr-sleep-la-suite-tant-attendue-de-the-shining.html

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0