Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Puppet Master I, les poupées tueuses vous attendent

Titre : Puppet Master I
Réalisateur : David Schmoeller
Scénariste : David Schmoeller
Producteurs : Charles Band
Producteur exécutif : -
Acteurs : Paul Le Mat, Irene Miracle, William Hickey...
Éditeur DVD : Artus Film
Date de sortie : 20 août 2013
Format disponible : DVD
Description : 1939 – André Toulon a réussi à insuffler la vie à ses marionnettes : les Puppet Master. Découvert par les Nazis, il se suicide afin d’emporter son secret avec lui. 1989 – Un groupe de jeunes hommes aux pouvoirs extralucides se rend dans l’hôtel particulier de Toulon afin d’y retrouver l’un de leurs proches. Les médiums se rendent vite bien compte que les Puppet Master n’ont pas disparu avec leur maître…

Puppet Master I, les poupées tueuses vous attendent

Caractéristiques DVD :

Format image : 1.66 original - 16/9 compatible 4/3
Format Son : Version Anglaise, Version Française
Sous-titres : Français
Durée : 85 minutes
Nombre de disques : 1
Prix : 8€90

24 années se sont écoulées. Et pourtant, le film est excellent. Écrit et réalisé par David Schmoeller, produit par Full Moon et Charles Band Puppet Master, en VO Muppet Master, est l’un des films phares des productions Full Moon.

L’histoire de Puppet Master est assez mystérieuse. C’est un peu une sorte de conte glauque avec un univers dérangé et perturbant. En 1939, André Toulon, fabricant de poupées, se suicide afin que l’on ne puisse avoir accès à son secret pour donner vie aux poupées. Quelques dizaines d’années plus tard, 4 personnes, dotés d’un pouvoir magique chacun, se rendent à l’hôtel dans lequel André Toulon s’est donné la mort. En effet, ils ont été invités par Neil Gallagher. Une fois sur place, ils apprennent que celui-ci est mort et se mettent en quête du secret d’André. Mais les marionnettes tueuses sont de retour… Outre ce que l’on voit dans la scène d’ouverture, avec André Toulon, l’on ne sait rien du tout à propos des marionnettes. Elles ont un côté mystique qui fait que l’on est attiré par celles-ci sans savoir pourquoi. Mais le film n’est pas là pour nous dévoiler le secret de ces dernières, ou pas totalement.

L’intrigue est construite un peu à la manière d’un film policier à huis clos. Un certain nombre de personnes se trouvent dans un lieu. L’assassin se trouve parmi elle. Mais on ne sait pas de qui il s’agit. Les personnes meurent les unes après les autres, sauf une qui va se charger de résoudre l’enquête. A partir de sa, on vient ajouter des éléments fantastiques, horrifiques et surnaturels. Les ¾ des films « d’horreurs » que l’on trouve maintenant sont bâtis sur le même schéma. C’est un sous-genre de l’horreur, qui consiste à prendre une bande de gamins débiles et les faire mourir les uns après les autres. C’est toujours la même chose, c’est mal exploité, et ça n’a aucun intérêt. Ici, c’est un peu plus mature (malgré la bêtise de certains personnages), et la menace est plus impressionnante. S’il y a un film auquel j’ai pensé en regardant Puppet Master, c’est Evil Dead, parce qu’on se trouve un peu dans le même type d’histoire.

La réalisation de Schmoeller n’est pas mauvaise du tout. Prévu à la base pour le cinéma, la qualité des images, des couleurs, du son, etc, était donc nettement supérieure à ce qui sortait directement en VHS. Et les effets spéciaux tels que l’animation des marionnettes, sont vraiment réussis, surtout pour un petit budget. D’ailleurs les marionnettes en elles-mêmes sont assez terrifiantes.

Puppet Master n’est pas extraordinaire, mais l’univers est plaisant et regorge de secrets. C’est un vieux film d’horreur comme on en fait plus et mérite un certain succès !

La qualité du DVD n'est pas exceptionnelle, mais ça se tient, ça donne un petit côté VHS au visionnage, c'est pas désagréable. Comme toujours une petite analyse du film, par Francis Barbier cette fois, mais toujours aussi intéressante. Vous avez aussi une galerie d'images et quelques bande-annonces.

Tag(s) : #Review DVD

Partager cet article

Repost 0