Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Review Livre] On Enterre Bien les Dinky Toys - Bruno Léandri

Auteur : Bruno Léandri
Éditeur : Bourin Éditeur
Pages : 388 pages
Prix : 22€
Quatrième de couverture : « Vus de loin, des jeunes déconneurs, bruyants et agités, comme tous les jeunes. Vus de près, tous des cas. Des types uniques, flamboyants, géniaux à hurler, drôles à pleurer, chiants à se manger les doigts, c’étaient mes copains, ce le sont toujours.Avec eux, tout jeune, j’ai traversé cette période, les années 1970. Vue de loin, une décennie ni plus ni moins importante que les autres. Vue de près, une époque charnière, féconde, tumultueuse, riche au vertige, et j’en ai visité tous les coins. Il fallait bien que je la raconte, moi aussi. Pour l’histoire, pour les archives, pour la rigolade.

Avec des copains comme ça, dans une période comme ça, oh putain, on s’est pas ennuyés ! »

B.L.

Bruno Léandri, qui ne le connait pas. Créateur des romans-photos de chez Fluide Glacial, chroniqueur du dérisoire, écrivain et un tas d’autres trucs, plus besoin donc de le présenter. On Enterre Bien les Dinky Toys est un récit autobiographique écrit par Bruno Léandri. Celui-ci permet au lecteur de découvrir une époque révolue pour ceux qui ne l'ont pas connu et la revivre de manière nostalgique pour ceux qui l'ont déjà vécu. Bruno Léandri y raconte son enfance, sa jeunesse, ses déboires, ses réussites, ses aventures entre amis, etc. Il y parle aussi bien de son enfance que de sa jeunesse et ce, de manière très décomplexée puisqu’il ne cache pas certains détails sur ses relations amoureuses ou sur sa sexualité. On Enterre Bien les Dinky Toys n’est pas construit comme une autobiographie. En effet, plutôt que de suivre sa vie de manière chronologique, on la suit de manière assez anarchique. Léandri a par exemple écrit un chapitre qui parle de son enfance et un suivant sur l’âge adulte après quoi il retourne à son enfance. Il n’y a donc pas la structure propre à l’autobiographie ou à la biographie. L’ouvrage est orné d’un grand nombre de références toutes plus intéressantes les unes que les autres. On y parle de culture, de musique (principalement du rock et de la variété), etc. Mais toujours avec une touche d’humour et de poésie. Grâce à Bruno Léandri et On Enterre Bien les Dinky Toys, c’est un véritable voyage à travers le temps et l’espace que l’on vit. Il faut cependant lire l’ouvrage pour le comprendre.

Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0