Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Review Livre] Lune de Miel - François Cavanna

Auteur : François Cavanna
Éditeur : Gallimard
Pages : 336
Quatrième de couverture : Cavanna, trente ans après Les Ritals et Les Ruskoffs, nous offre un tableau réjouissant de souvenirs, réflexions et anecdotes. Avec toujours la même verve et la même insolence, il évoque la période du STO en Allemagne, l'aventure de Hara Kiri ou les atteintes de l'âge. Sans rien oublier de ses origines, il reste ouvert aux mouvements du monde. Une gouaille formidable anime le récit de sa jeunesse outre-Rhin et, loin de tout pathos, il sait rendre touchante et drôle la description des progrès de la maladie et des divers malheurs liés à l'âge. Quant à Hara Kiri et Charlie Hebdo, Cavanna en brosse un tableau qui aide à comprendre le caractère presque miraculeux – du moins à ses débuts – de cette aventure de presse. Beaucoup de tendresse, des coups de gueule bienvenus, d'innombrables anecdotes racontées avec la truculence et la causticité apprises chez Rabelais : voici l'œuvre d'une écrivain amoureux de la vie et des plaisirs, mais aussi, et surtout, de la littérature.

François Cavanna est très connu des lecteurs pour être fondateur et rédacteur des journaux satiriques Hara-Kiri Hebdo et Charlie Hebdo. Il s’agit là de la troisième autobiographie de François Cavanna après Les Ritals et Les Russkoffs sortis il y a déjà 30 ans. Le titre de cet ouvrage n’est pas très compliqué à comprendre. En effet, Lune de Miel désigne la période durant laquelle la maladie de Parkinson est en sommeil. Pourquoi avoir choisi ce titre ? Car c’est dans cet ouvrage qu’il annonce, publiquement, qu’il est atteint de cette « salope infâme », Miss Parkinson. Mais il ne se concentre pas là-dessus. On découvre au travers de ces pages, un homme encore torturé, marqué par ses souvenirs de guerre, du travail forcé, etc, mais quelque peu masqué par un certain humour et de l’autodérision. Il nous raconte des souvenirs de guerre très marquants. Rarement racontés dans les livres scolaires d’histoire. Mais aussi nombre d’anecdotes sur lui-même, sur le monde qui l’entoure, son enfance, sa découverte de la science, la littérature, et tant d’autres choses encore comme la création de Hara-Kiri ou son amitié pour Choron. Le tout avec toujours une pointe d’humour. C’est avec une écriture très simple qu’il nous propose l’histoire d’une partie de sa vie mais pourtant très efficace. Il transmet ses émotions et ses idées avec humilité. Un très bon récit pour découvrir l’écrivain, le dessinateur, mais avant tout l’Homme qu’est François Cavanna.

CITRIQ
Tag(s) : #Chronique Littérature

Partager cet article

Repost 0