Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Review DVD] La Gifle (série TV)
[Review DVD] La Gifle (série TV)

Titre : La Gifle
Réalisateur : Jessica Hobbs Matthew Saville Robert Connolly Tony Ayres
Scénariste : Emily Ballou, Alice Bell, Brendan Cowell, Kris Mrksa, Cate Shortland d'après un roman de Christos Tsiolkas
Producteurs : Tony Ayres, Helen Bowden, Michael McMahon
Producteur exécutif : Penny Chapman
Producteur associé : Christos Tsiolkas
Acteurs : Jonathan LaPaglia, Melissa George, Alex Dimitriades, Sophie Okonedo...
Éditeur DVD : Éditions Montparnasse
Date de sortie : 3 septembre 2013
Format disponible : DVD
Description : Dans la banlieue de Melbourne, Hector (Jonathan LaPaglia) fête son 40e anniversaire autour d’un barbecue, entouré de ses proches et de sa famille. Une dispute entre enfants dégénère. Harry (Alex Dimitriades), le cousin d’Hector gifle Hugo le fils de Connie (Melissa George). Une gifle et tout l’équilibre d’une famille bascule. De cet événement, anecdotique pour le gifleur, dévastateur pour la mère de l’enfant, découle un récit choral, où les couples se détruisent à petit feu, où le désir, la solitude, l’âge, les incompréhensions, les rancœurs et les espoirs sont dépeints avec une infinie délicatesse et une justesse émotionnelle remarquable.

La Gifle / The Slap n’est pas seulement une histoire de famille qui se déchire, c’est aussi une observation assez minutieuse et originale du fonctionnement d’un groupe humain dont les personnes sont liées par le sang ou par l’amitié.

Une œuvre originale construite en 8 épisodes. Chacun des 8 épisodes nous propose le point de vue d’un des protagonistes quant aux conséquences de cette fameuse gifle, permettant à chacun d’exprimer sa part de vérité, mais également tous ses mensonges. Tous ses secrets. Tous ses doutes. Tous ses défauts.

[Review DVD] La Gifle (série TV)

Caractéristiques DVD :

Format image : 1.77 - 16/9
Format Son : Version Anglaise - stéréo
Sous-titres : Français
Durée : 52 min par épisode et 6 h 56 min au total
Nombre de disques : 3
Prix : 25€

Adaptée d’un best-seller écrit par l’auteur australien Christos Tsiolkas, La Gifle vous plonge dans le drame et les tourments de différents personnages qui subissent les effets d’une gifle donnée à un enfant. La Gifle a été élue meilleure mini-série de l’année 2012 en Australie et sera diffusée à partir de jeudi 5 septembre 2013 à 20h50.

Tout démarre lors d’un banal barbecue entre amis et famille. Pour l’anniversaire d’Hector, ses 40 ans, Aisha, sa femme, veut réunir tout le monde afin de fêter dignement l’événement. Alors que les enfants jouent au Cricket, Hugo, enfant très turbulent ne veut céder sa place et se met alors à brandir la batte autour de lui au risque de blesser un autre enfant. Harry, voyant que Gary et Rosie, parents du petit Hugo, ne réagissent pas, et excédé par le comportement de Hugo tout au long de la journée, se lève pour secouer l’enfant et lui donner une gifle. Une petite gifle. Pourtant, de ce geste va découler une suite d’événements sans lien mais qui pourtant sont tous causés par la gifle. A partir de cette date, plus rien n’est pareil pour le groupe d’amis. Des tensions se créent, Rosie est dévastée par l’événement, les individus s’emportent et se rejettent la faute.

[Review DVD] La Gifle (série TV)

J’étais un peu sceptique au début. Je ne savais pas trop si j’aimais ou pas. Il faut dire que le début est un peu confus. On découvre pleins de personnages, on se perd dans les noms, on se demande ce qu’il se passe. Il y en a trop d’un coup, les événements s’enchainent sans pause. Mais une fois la phase de pose de contexte passée, on se retrouve vraiment plongé dans l’histoire. On est absorbé par ce qu’il se passe. La série est divisée en 8 épisodes de 50 minutes environ. Dans chaque épisode, l’arc narratif change. On passe du point de vue d’un personnage au point de vue d’un autre personnage. Dans le premier épisode, on suit Hector. Dans le second, Anouk. Dans le troisième, Harry. Dans le quatrième, Connie. Dans le cinquième, Rosie. Dans le sixième, Manolis. Dans le septième, Aisha. Et dans le huitième, Richie. L’avantage, c’est qu’on ne se concentre pas sur une seule et unique chose, la gifle, mais sur plusieurs choses. On voit ainsi les conséquences, les répercutions de cette gifle sur les autres personnages de l’entourage de Gary et Rosie.

La série démarre assez calmement. Mais la tension devient de plus en plus palpable au fil des épisodes jusqu’à finir de manière plutôt brutal. On est vraiment subjugué par les 2-3 derniers épisodes dans lesquels le dénouement est plutôt mouvementé, en cris et en pleurs. C’est vraiment là que tout explose, quand les choses s’enveniment et que l’on découvre que certains personnages sont bien plus affectés par les événements que d’autres. C’est vers la fin de la série que les vraies personnalités se dévoilent.

[Review DVD] La Gifle (série TV)

Et contrairement à la plupart des séries américaines qui se veulent ultra réalistes et qui ne le sont pas pour quatre sous, La Gifle se trouve être vraiment humaine. Les personnages ont vraiment l’air réel. Et la série est portée par un excellent casting, Jonathan LaPaglia (Hector), Melissa George (Rosie), Sophie Okonedo (Aisha), Essie Davis (Anouk), Alex Dimitriades (Harry). Ce dernier a d’ailleurs obtenu le prix du meilleur acteur dans une série dramatique pour son rôle. Et si ce n’est pas un casting de star vraiment connue, ils restent tous de très bons acteurs et remplissent leur rôle à la perfection. C’est une très bonne galerie de personnages qui nous est présenté et ce sont des personnages très humains. C’est fictif est pourtant, ce n’est pas faux. On ne ressent pas cette impression de faux que l’on a en regardant des séries actuelles.

Il y a en plus de ça une certaine notion philosophique et psychologique. Tout n’est pas rose pour les personnages de la série. Ils ont des problèmes d’argent. De couple. De famille. Ce sont de vrais problèmes. Cette série peint notre société à la perfection.

[Review DVD] La Gifle (série TV)

La Gifle, en plus d’un scénario et d’un casting excellent, est emmenée par une superbe réalisation. Pleine de tension et riche en émotion, cette série intense est véritable portrait de notre monde dans lequel la vie n’est pas un conte de fées. Une découverte de l’année 2013. A voir absolument.

Tag(s) : #Review DVD

Partager cet article

Repost 0