Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Review BD] Princesse Capucine T1 : L'apprentie Princesse
[Review BD] Princesse Capucine T1 : L'apprentie Princesse

Titre : Princesse Capucine T1 : L'apprentie Princesse
Éditeur : Hugo BD
Artiste : Mari Paz Villar (scénariste, dessinatrice et coloriste)
Date de sortie : 22 août 2013
Prix : 10€45
Description : en attente de description

Princesse Capucine est la deuxième série que nous propose Mari Paz Villar après Élinor & Jack qu’elle dessine avec, au scénario, Raùl Arnaiz. Cette fois-ci, Mari Paz Villar se charge de tout. Scénario, dessin et couleur. Et c’est avec beaucoup de talent qu’elle le fait. Humour, fantastique et Princesse, c’est la formule de cette série que l’on découvre avec un excellent premier tome, L’apprentie Princesse qui est sorti fin août 2013.

Possédez-vous un miroir ancien ? Oui ?! Alors faites très attention ! Sérieusement…Pourquoi ? Simplement parce que celui-ci dissimule peut-être un passage vers une autre époque…une ancienne époque…peut-être est-il magique…C’est le cas du miroir qui se trouve dans la boutique des parents Capucine. Capucine est une adolescente vivant à notre époque avec son chat, Momo. Mais un jour, alors qu’elle passe à côté du vieux miroir, elle y voit son reflet…en Princesse…Surprise, elle pense à un trucage et s’amuse. Mais elle se rend rapidement compte qu’il ne s’agit pas d’un trucage. Non. Le miroir est magique et il est directement lié à un autre miroir d’une autre époque qui se situe dans un château. Celui de la Princesse Margaux. Cette dernière lui propose d’intervertir leur rôle pour une journée. Capucine accepte, elle qui veut tant devenir une Princesse. Mais une fois de l’autre côté d miroir, ce n’est pas de tout repos pour notre apprentie Princesse…

En voyant uniquement le titre et la couverture, j’étais un peu dubitatif. Je m’attendais à un truc pour fillette. Et il s’avère que ce n’est pas du tout le cas. Si l’ouvrage s’adresse à un jeune public, disons 10-13 ans, il n’y a pas de limite d’âge pour apprécier cet ouvrage. Et pour preuve, Princesse Capucine c’est avant tout une grosse dose d’humour. Et ce, grâce aux personnages qui peuplent les planches de cette BD. En passant dans l’autre monde, Capucine devient alors une Princesse. Mais une Princesse très gaffeuse et maladroite ce qui fait tout son charme. Quant à Momo, il devient très farceur, à la manière du Chat du Cheshire, en plus de quoi, il peut parler en passant dans l’autre monde. Mais on découvre d’autres personnages qui contribuent à rendre cet ouvrage très drôle. Je pense notamment à Sigour, fiancé forcé de la Princesse avec qui ils se détestent mutuellement et qui tombe d’office amoureux d’elle à la minute où Capucine prend sa place ou encore Oscar, petit frère de Sigour qui a de gros doutes quant à l’identité de la Princesse et qui est prêt à tout pour défendre son grand frère. Au final, ce sont des personnages tous très attachants que l’on rencontre.

Auteur de BD à part entière, en plus scénario Mari Paz s’occupe aussi du dessin et de la colorisation. Le style est très classique, mais il y a un petit côté « manga » dans le style des personnages. Surtout dans l’utilisation des effets, comme par exemple les gros yeux afin de montrer l’émerveillement d’un personnage ou encore les effets spéciaux. L’intrigue que nous offre Mari Paz Villar est simpliste mais pourtant très sympathique et intéressante. En plus de quoi, cette première aventure laisse présager l’arrivée de très bonnes suites que j’attends avec impatience.

Une excellente BD que je ne peux que vous conseiller !

Tag(s) : #Review BD

Partager cet article

Repost 0