Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Ciné] The Rum Diary - Bruce Robinson

The Rum Diary est un film américain adapté du roman du même titre de Hunter S. Thompson datant de 1998. Le film est écrit et réalisé par Bruce Robinson et est sorti en 2011. Il s’agit d’une comédie dramatique se déroulant dans les années 50-60.

Lassé de sa vie new-yorkaise, Paul Kemp s'expatrie sur l'île paradisiaque de Porto Rico où il est engagé par un modeste journal local, le San Juan Star. Très vite, il adopte le rythme de la vie locale, fait de douceur de vivre et de beaucoup de rhum... Il tombe sous le charme de la très belle Chenault, la fiancée de Sanderson, un homme d'affaires mouillé dans des contrats immobiliers douteux.

Alors oui, ceci est une chronique ciné et oui, ceci n’est pas un film de science-fiction, de fantasy ou de fantastique. Mais on s’en fiche. N’ayant pu vous poster la chronique littéraire prévue, j’ai décidé de vous faire tout de même une petite chronique.
Mais pourquoi ce film ? Simplement parce que j’avais vu le début et que je me suis dit que j’allais voir le reste du film et puis j’ai voulu faire une chronique ciné.

Je vous avoue que je suis un peu déçu du film, j’ai bien aimé la BO qui est je trouve, excellente, ou encore le casting, Johnny Deep, Amber Heard…On découvre de beaux paysages et le film est drôle. Cependant, l’intrigue n’est pas géniale, on suit Paul Kemp, ce romancier raté qui vient écrire pour un journal minable sur le point de couler. Il rencontre un escroc du nom de Sanderson qui le convainc (ou plutôt l’oblige subtilement) à l’aider à monter sa prochaine arnaque. Tout dérape, Kemp prend conscience qu’il doit dénoncer ce complot mais ce n’est pas possible et c’est la fin.

L’histoire commence bien, on est plongé dans film, mais on attend, mais rien ne se passe, le film est mou. Il n’y a pas vraiment de rebondissement, rien d’accrocheur. La seule chose qui sauve le film, est l’humour. Ce mélange d’alcool et de drogue menant à quelques scènes et dialogues amusants donne envie de continuer de regarder, mais le film manque énormément d’énergie, et ce malgré la petite romance qui se crée tout au long du film.

Je ne sais pas ce que vaut le livre, mais de ce que j’ai pu lire, celui-ci à l’air d’avoir plu. Ou peut-être est-ce le réalisateur qui n'a pas réussi à adapter convenablement l’œuvre. Je me rappelle de Las Vegas Parano qui était juste excellent, bourré de délires et complètement déjanté et j’ai été déçu par The Rum Diary. On passe tout de même un moment sympathique en regardant ce film, et j’espère pouvoir faire prochainement une chronique du roman afin d'être en mesure de comparer l'adaptation et l'écrit.

Tag(s) : #Critique Cinéma, #Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :